Explication de texte kant

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1365 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
L’homme est apparu il y a des milliers d’années et fut créé de façon totalement naturelle. Il est un être vivant, à l’instar des animaux. Il a été doté par la nature de caractères physiques et moraux le différenciant cependant des autres êtres vivants. On observe que l’homme a toujours eu les mêmes comportements en globalité. On peut donc parler d’une nature humaine commune à tous les hommes.L’homme a notamment été doté d’un cerveau, organe de l’intelligence et de la gestuelle. Quelle a alors été la volonté de la nature ? L’a-t-elle doté de qualités lui permettant d’arriver à ses fins ? Emmanuel Kant, dans cet extrait de idée d’une histoire universelle au point de vue cosmopolitique, tente de nous donner la réponse à ces questions.

A)
Emmanuel Kant pense que l’homme doit arriver parlui-même à ses fins, sans aide quelconque. L’homme n’est pas doté d’un savoir ni de connaissances dès le début mais doit au contraire les acquérir seul. Il n’est pas guidé par un instinct naturel, c'est-à-dire qu’il n’est pas guidé par sa nature, mais il doit plutôt tout découvrir lui-même en se forgeant un mode de penser et une intelligence. En dotant l’homme d’un raison à défaut d’un instinct, lanature a voulu que l’homme invente lui-même les moyens pour arriver à ses fins. La nature a volontairement fait preuve d’une certaine économie dans sa dotation pour faire acquérir à l’homme une dignité pour laquelle il doit faire des efforts. Il doit donc se rendre digne d’être heureux. Tout d’abord, Kant explique que la nature ne fait rien de plus que sa fonction initiale. Elle ne guide pas leshommes dans leurs actes, elle se contente de leur donner la raison et la liberté du vouloir pour qu’ils puissent ensuite tout faire par eux-mêmes. Puis il explique que la nature a fait en sorte que toutes les facultés que l’homme possède, qu’elles soient physiques ou morales, soient dues à lui et lui seul. Elle a en effet fait en sorte qu’au moment où l’homme serait enfin devenu lui-même ens’accomplissant totalement, il ne puisse que se féliciter lui-même et s’en attribuer tout le mérite.

Ici, la nature pour Kant est l’ensemble des choses qui sont données, qui sont déjà là au commencement sans qu’on sache pourquoi. Or la nature n’est pas entièrement donnée car l’homme crée des choses que la nature n’a pas elle-même créé. C’est la culture. L’homme est donc doté d’une nature et se doit dela déployer le plus possible afin de s’accomplir. Lui seul doit savoir comment utiliser cette nature à bonne escient pour arriver à ses fins. Ce que la nature a donné à l’homme n’est pas l’œuvre du hasard, il doit l’utiliser pour arriver à ses fins. Il y a différents moyens d’atteindre ses buts. Pour les trouver, l’homme se doit de se poser des questions. Il doit faire appel à sa raison, unefaculté de l’esprit humain permettant de se donner des critères de vérité et d’erreur, de discerner le bien du mal, dont il est doté par la nature. Cette raison s’oppose à l’instinct. Il y a donc une grande différence entre la nature humaine et la nature animale. Les animaux sont en effet entièrement guidés par l’instinct, contrairement aux hommes qui se guident eux-mêmes grâce à leur raison et doncqui ne sont pas soumis aux lois naturelles. L’homme agit par volonté. La nature lui a en effet légué, selon Kant, la liberté du vouloir. Pour l’auteur, cette liberté de volonté signifie avant tout être autonome. L’homme doit en effet se forger seul ses désirs pour arriver seul à ses fins, sans aucune aide. C’est pourquoi Kant pense que l’homme ne doit pas être guidé par l’instinct, contrairement auxanimaux. L’instinct constitue en effet la partie innée des comportements donc chez l’homme. Cela s’oppose à la culture, à ce que l’homme crée par lui-même. L’homme ne doit donc pas avoir recours à l’instinct mais tout tirer de lui-même. Par ce faire, l’homme arrivera à la perfection intérieure du mode de penser, c'est-à-dire pour Kant à se forger de façon autonome ses propres pensées et...
tracking img