Explication de texte "le malade imaginaire" ii ; 8

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1021 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Explication de l’acte II scène 8

Introduction

-Dans la scène 6, suite à l’échange houleux entre Béline, Angélique et thomas à propos du mariage, les Diafoirus ont diagnostiqué l’état d’Argan. Puis après leur départ, Béline est allée prévenir Argan qu’elle avait surpris un homme en compagnie d’Angélique et Louison.

Lecture vivante

-Dans cette scène, Argan tente de faire raconterLouison ce qu’elle a vu dans la chambre d’Angélique et qui était cette homme. Le texte est comique car Louison est plus rusée que son père. On n’a pas l’impression qu’Argan est un père très autoritaire car Louison ment avec effronterie jusqu'à ce qu’il la menace.

- 1ère partie : L608=>636
Argan essaye de convaincre Louison de tout lui raconter en la questionnant mais sa fille nie le fait d’avoirquelque chose à lui dire.

- 2ème partie : L637=>668
Argan menace sa fille avec des verges pour qu’elle avoue mais elle continue de mentir avec effronterie à son père. Puis pour qu’Argan cesse de la fouetter, elle fait semblant d’être morte.

- 3ème partie : L669=>712
Louison finit par promettre à son père de lui raconter ce que ce jeune homme est venu faire chez Angélique.

Explicationdétaillée

-L609 : vous me demandez = vous voulez me voir
-L610 : venez çà = venez ici
Argan veut que Louison le regarde dans les yeux pour qu’elle ne réussisse pas à
lui mentir.
-L613 : là = c’est une interjection utilisée pour menacer
-L616 : désennuyer = chasser l’ennui, divertir
Louison sait très bien de quoi veut parler son père mais elle a promis à
Angélique de ne rien dévoiler.Alors elle fait semblant de ne pas comprendre où
en veut venir Argan et se propose de lui réciter un conte ou un fable.
-L619 : là = ce (Ce n’est pas ce que je vous demande)
-L622 : pardonnez-moi = terme de politesse pour exprimer qu’on n’est pas
d’accord avec ce que dit l’interlocuteur
Argan est certain que Louison sait ce qu’il veut savoir mais elle feint de n’être
au courant de rien.-L626 : d’abord = immédiatement
-L636 : assurément ? = est-tu sûr ?
assurément = je suis sûr.
Louison continue de mentir à son père malgré son malgré les interrogations de
son père.
-L637 : oh çà : sert à interpeller
verges : longues baguettes flexibles qui servent à fouetter
Argan prend des verges pour menacer Louison et la faire parler.
-L641 : petite masque :terme familier d’injure qui sert à qualifier un fille ou une
femme et lui reprocher sa malice
Louison répond avec moins d’assurance depuis l’apparition des verges. Elle ne
sait plus de quel côté aller : tenir sa promesse à sa sœur et se faire fouetter ou
tout raconter à Argan. Elle s’est rendue compte qu’Argan était déjà au courant
qu’un homme est rentré dans la chambre d’Angélique.-L649 : Louison tente de faire pardonner son mensonge en disant qu’elle avait
promis à Angélique de ne rien dire. Mais Argan veut tout de même la punir en
la fouettant.
-L652 : ne me donnez pas le fouet = ne me fouettez pas
-L658 : contrefait = fait semblant
Louison fait semblant d’être morte suite aux coups qui lui ont été portés pour
que son père cesse de la fouetter.
-L663 : la pestesoit des verges =
Argan se lamente sur le sort de sa fille qu’il croit morte et il regrette de l’avoir
maltraité.
-L668 : Finalement Louison rassure son père, étonnée par la réussite de sa
comédie. Argan pardonne sa fille avec comme seule condition qu’elle lui
raconte bien tout ce qu’elle a vu.
-L671 : un petit doigt qui sait tout = vient de l’expression « Mon petit doigt m’a
dit », cequi signifie ici «  je soupçonne que tu veux me cacher quelque chose »
Louison accepte de tout lui dire, soulagée que son père ne la fouette plus.
-L676 : comme = quand, au moment où
Elle ne veut pas que sa sœur soit au courant de sa trahison.
-L679 : ce qu’il demandait = qui il était et le but de sa visite
-L680 : voilà l’affaire = Argan commence à faire le lien entre l’opéra impromptu...
tracking img