Explication de texte - philosophie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 19 (4670 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Méthode didactique de l'explication de texte

Etape 0 : lire tous les sujets et choisir le sien (15' - 0h15).
Trois sujets (deux de dissertation, un d'explication) vous sont proposés : vous devez en traiter un, et un seul. Choisissez-le donc soigneusement, selon ce que vous vous sentez le mieux capable de réussir. Aussi la lecture préliminaire doit-elle être active. Ne vous laissez pastétaniser par les questions mais d'emblée opérez des rapprochements avec certaines parties du cours ou certaines auteurs pour vous faire une idée des notions auxquelles la question réfère :
Vous choisirez de préférence (1) le sujet portant sur la partie du cours que vous maîtrisez le mieux (vous n'avez évidemment pas fait d'impasse, mais certaines notions vous intéressent plus que d'autres ou ontprovoqué chez vous plus de méditations) ; ou bien (2) le sujet qui vous paraît le plus choquant, le plus gênant, ou le plus bizarre (le problème est beaucoup plus facile à déterminer dans ces cas).

Etape 1 : Débroussailler le texte (15' - 0h30).
Contrairement aux sujets de dissertation - qui vous sont donnés "secs" - le sujet d'explication s'accompagne d'une consigne, toujours la même. Lisons-la :"La connaissance de la doctrine de l'auteur n'est pas requise. Il faut et il suffit que l'explication rende compte, par la compréhension précise du texte, du problème dont il est question."

On ne saurait être plus lumineux. Partie négative de la consigne (première phrase - ce que vous ne devez pas faire) : pas d'érudition livresque. Vous avez peut-être lu avec passion le Discours de la méthodemais le texte à étudier ici, en l'occurrence, n'a rien à voir avec le cogito. On ne vous demande pas une fiche de lecture, ni (encore moins !) une notice biographique. J'aurai l'occasion de le répéter, mais aucun renseignement sur l'auteur ni sur son siècle ne sont nécessaires en introduction !
A contrario, cette première phrase est porteuse s'espérance : même si vous ne connaissez pas du toutl'auteur qui signe l'extrait, vous pouvez réussir une explication brillante.
Partie positive de la consigne (deuxième phrase : ce qu'on vous demande de faire) : votre copie doit "rendre compte du problème" dont il est question dans l'extrait. Chaque extrait proposé au baccalauréat présente un problème, et un seul : c'est ce problème dont il faut montrer les tenants et les aboutissants. Au cas oùvous l'auriez déjà oublié, déterminer le problème doit être pour vous la priorité des priorités Précision supplémentaire : vous parviendrez à une explication réussie "par la compréhension précise du texte". On vous le souligne : "précise".
Pour résumer : le texte, tout le texte, et rien que le texte. Ce texte que vous avez sous les yeux. Comment mieux vous assurer que vous avez toutes les cartes enmains ?

La compréhension du texte requiert un défrichage" en trois temps - ce qui exige, à tous points de vue pratiques, trois lectures préalables du texte.

1.1. Saisir le thème du texte
De quoi est-il question, de manière très générale ? De quoi parle le texte ? Sur quelles notions porte-t-il ? Dans l'exemple proposé, Descartes compare les êtres vivants et les machines mécaniques.

1.2.Définir les termes du sujet.
Tous les noms et verbes abstraits du texte doivent recevoir une définition. Ne vous imaginez pas que l'auteur emploie le vocabulaire exactement comme vous en avez l'habitude dans vos relations avec vos copains. Outre le lexique philosophique (supposé connu), vous devez vous assurer que vous comprenez bien ce que l'auteur veut dire : certains mots ont changé designification au cours des siècles, d'autres sont polysémiques. Cas vécu : dans un texte, Kant explique que, aussi longtemps qu'un individu se soumet à des "directeurs" de conscience (Kant mentionne les livres de morale, les docteurs et les prêtres comme exemple), il tarde à exercer sa pleine liberté de penser, sa pleine maturité, et reste donc, comme un enfant, un "mineur". Une copie comprit...
tracking img