Explication de texte philosophique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1535 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 janvier 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Philosophie – DM n*1
Explication de texte philosophique

Nietzsche, dans le Gai Savoir, aborde le thème de la conscience qui est, selon lui « qu’un réseau de relations d’homme à homme ».
*Quelle est la fonction originelle et principale de la conscience ?
*Quelle est la fonction de la conscience, et en quoi détermine t-elle la nature de la conscience,
et ses limites ? La thèse deNietzsche est que la conscience n'est qu'un organe arrivé tardivement, imparfait et mal développé. Pour Nietzsche la conscience n’est qu’un réseau qui permettrait aux hommes de communiquer entre eux. C’est pour communiquer entre eux que les hommes ont développés leur conscience, pour se faire comprendre auprès des autres, de la société. Dans la première partie de ce texte Nietzsche explique le besoinoriginel que les hommes ont de la conscience et qui en explique la fonction première, son premier développement et que c’est un besoin de communication. Puis de « Car pour le dire encore une fois » (l.9) à « la pression, le geste. » (l.17), Nietzsche va développer le développement de la conscience et l’expression de la conscience qui sont liés au développement du langage et des signes decommunication en général. Pour conclure, dans la dernière partie du texte Nietzsche va nous parler du développement de la conscience qui tend vers un besoin de communication accru de soi à la société. Il conviendra d’abord d’examiner le texte, puis de mettre en lumière le problème qu’il soulève.

Nietzsche va, dans sa première partir, exposer sa thèse principale qui est la première phrase, et qui vanous servir de définition. Selon Nietzsche, « la conscience n’est proprement qu’un réseau de relations d’homme à homme ». Cela veut dire que, selon l’auteur la conscience a vu le jour qu’au moment où les hommes ont ressenti le besoin de communiquer entres eux. Et « c’est seulement en tant que telle qu’elle a dû se développer », la conscience n’aurait donc pas pu se développer si les hommesn’auraient pas ressenti le besoin de communication entres eux, si sur terre aucunes communications n’auraient été faites entre les être vivants. La conscience est un acquis historique de l’espèce humaine, alors que l’on croit qu’elle est innée dans la nature de l’homme. Nous serions encore plus incomplet, car pour l’auteur la conscience n’est qu’un organe arrivé tardivement et un organe mal développé. Aveccette première phrase un paradoxe apparaît. La conscience n’est pas intérieur à chacun, mais extérieur et entre les hommes. « Le fait que nos actions, nos pensées, nos sentiments, nos besoins, nos mouvements pénètrent dans notre conscience », on pense d’ordinaire que la pensée et les sentiments sont seulement dans la conscience et qu’ils ne préexistaient pas à la conscience comme l’homme le dit àNietzsche. « Il avait besoin, étant l’animal le plus exposé au danger, d’aide, de protection, il avait besoin de son semblable : il fallait qu’il sache exprimer sa détresse, se faire comprendre ». Ce passage qui marque la fin de la première partie est selon moi très important. Nietzsche met en avant le fait de l’apparition de la conscience. C’est le fait que l’homme ait besoin de s’exprimer.L’homme avait besoin de partager avec son semblable, partager sa douleur, son bonheur, et tout pleins de choses, mais il avait besoin de partager. C’est donc bien pour cela que l’homme a dû se développer pour pouvoir exprimer à son semblable ses sentiments. D’après cette première partie, la fonction originelle de la conscience est un besoin d’expression, c’est le résultat d'une terrible nécessité qui alongtemps dominé l'homme ; la nécessité de s’exprimer. La communication est donc le rôle premier de la conscience. Mais ce mécanisme n'est pas commandé par l'homme, il nous dit qu'elle a été forcé de se développer. Nietzsche sous entend donc que l'émergence de la conscience est incontrôlée, surtout avec la vie en société. La conscience est donc naturelle En tout temps l'homme eut besoin...
tracking img