Explication de texte philosophique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1240 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
EXPLICATION DE TEXTE

Expliquer le texte suivant :

« Les Mortels sont possédés d’une curiosité si aveugle que souvent ils engagent leur esprit dans des voies inconnues, sans aucun espoir raisonnable, uniquement pour courir le risque d’y rencontrer ce qu’ils cherchent. Il en est d’eux comme d’un homme qui brûlerait d’un désir si stupide de trouver un trésor qu’il serait sans cesse à errersur les places publiques pour chercher si par hasard il n’en trouverait pas quelqu’un de perdu par un voyageur. C’est ainsi qu’étudient presque tous les Chimistes, la plupart des Géomètres et un grand nombre de Philosophes. Certes, je ne nie pas qu’ils n’aient parfois assez de chance dans leurs errements pour trouver quelque vérité ; néanmoins, je ne leur accorde pas pour cela d’être plus habiles,mais seulement d’être plus heureux. Or, il vaut beaucoup mieux ne jamais penser à chercher la vérité d’aucune chose plutôt que de le faire sans méthode : il est tout à fait certain, en effet, que les études de cette sorte faites sans ordre et les méditations confuses obscurcissent la lumière naturelle et aveuglent les esprits. Quiconque s’accoutume à marcher ainsi dans les ténèbres s’affaiblittellement l’acuité du regard que dans la suite il ne peut supporter le grand jour. C’est même un fait d’expérience : nous voyons le plus souvent ceux qui ne se sont jamais consacrés aux lettres juger de ce qui se présente à eux avec beaucoup plus de solidité et de clarté que ceux qui ont toujours fréquenté les écoles. Quant à la méthode, j’entends par là des règles certaines et faciles dontl’exacte observation fera que n’importe qui ne prendra jamais rien de faux pour vrai, et que, sans dépenser inutilement aucun effort d’intelligence, il parviendra, par un accroissement graduel et continu de science, à la véritable connaissance de tout ce qu’il sera capable de connaître ».

DESCARTES, Règles pour la direction de l'esprit

La connaissance de la doctrine de l’auteur n’est pas requise. Ilfaut et il suffit que l’explication rende compte, par la compréhension précise du texte, du problème dont il est question.

____________________________________________________________

___________________________

Brouillon

a- Lire le texte et en dégager la structure
→ examen des formes grammaticales et du sens global des phrases.
Formes grammaticales : ici, il n’y a qu’un seulmot indiquant un changement important, la conjonction « or » (« or, il vaut beaucoup mieux… »). Elle introduit un moment particulier du raisonnement. Un peu plus loin, la locution adverbiale « en effet » annonce un argument. Enfin, la locution prépositive (à valeur de préposition) « quant à » introduit à la fois une rupture et un renvoi à ce qui précède.
Conclusion : il y a probablement deuxmoments essentiels dans ce texte (1 → « les Mortels (…) plus heureux » ; 2 → « or, il vaut beaucoup mieux (…) capable de connaître »).

Sens global des phrases : cet examen va permettre de renforcer et de préciser la division du texte opérée après celui des formes grammaticales. On note, en lisant les 4 premières phrases, que la 1ère se trouve développée et explicitée par les 3 suivantes. Puis, àpartir de la conjonction « or », le texte apporte de nouveaux éléments à l’analyse : le 1er membre de la 1ère phrase de ce 2nd moment (« or, il vaut beaucoup mieux (…) sans méthode ») est manifestement une proposition nouvelle. La suite l’explique et l’illustre. Le 2nd membre de la phrase contient la locution adverbiale « en effet », qui introduit l’argument explicatif développé dans les 3phrases suivantes. Enfin, la dernière phrase (« quant à la méthode (…) capable de connaître ») introduit une nouvelle rupture permettant d’achever l’explication en définissant ce qu’est la méthode et quels sont ses avantages.
Conclusion : le second moment semble pouvoir être scindé en trois mouvements (A → « or, il vaut beaucoup mieux (…) sans méthode » ; B → « il est tout à fait certain (…) les...
tracking img