Explication de texte – platon, gorgias

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1329 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
-------------------------------------------------
Explication de texte – PLATON, Gorgias

Le texte que nous allons étudier est un extrait de Gorgias, écrit par Platon disciple de Socrate. Il s’agit ici d’un dialogue entre ce dernier et Calliclès, un personnage fictif. Dans cet extrait, Socrate oppose sa conception du bonheur à celle de Calliclès. Platon nous amène ainsi à nous demander si lemeilleur moyen de parvenir au bonheur est de mener une vie sage et bien rangée ou au contraire, une vie de jouissance où l’éphémère règne en maitre, où il importe peu de garder mais où seul l’acte même du plaisir compte vraiment. Pour Socrate, Le bonheur réside dans la tempérance, qui est la vertu caractéristique du sage, consistant à avoir une attitude correcte, mesurée, modérée face aux désirs,plaisirs, passions. En revanche, pour Calliclès, le bonheur consiste à satisfaire tous nos plaisirs, à assouvir toutes nos passions, indépendamment de toute contrainte. Dans un premier temps, nous étudierons la thèse de Socrate qu’il expose des lignes 1 à 12 puis nous examinerons celle que Calliclès lui oppose (lignes 13 à 16). Enfin, nous analyserons successivement les deux dernières répliquesdes protagonistes, chacun essayant de convaincre son interlocuteur en multipliant les images concrètes afin d’illustrer leur thèse (lignes 17-18 d’une part, 19-20 d’autre part).

Dès le début du dialogue, Socrate pour convaincre son interlocuteur lui expose un exemple concret en introduisant la métaphore des tonneaux. Il établit une comparaison entre deux hommes : le tempérant et le licencieux. Lepremier mène une vie ordonnée, possède des barils en bon état car il sait bien les gérer, il les entretient correctement et par conséquent, lorsqu’il doit les remplir de quelque liquide ou autre approvisionnement que ce soit, il peut les garder dans ses tonneaux, parfaitement conservés. Il n’a plus à se préoccuper de rien car ses barriques sont pleines. De plus, l’obtention de ses vivres estcoûteuse car on se les procure au prix de nombreux efforts, non « sans difficultés et sans peine » (lignes 4 et 5). Ainsi, sa satisfaction est accrue car il possède des produits rares et précieux ; une fois ces provisions emmagasinées, son objectif est atteint et vit donc en toute sérénité. Ainsi, pour Socrate, cette sérénité est l’essence même du bonheur. L’utilisation de l’adverbe parfaitement met envaleur cette façon de voir les choses. Par contre, le deuxième homme, le licencieux qui mène une vie désordonnée, ne peut pas selon-lui connaître la tranquillité. Ayant été incapable de s’occuper convenablement de ses tonneaux par son absence d’organisation, de rigueur et de discipline, il va être contraint de travailler sans relâche « nuit et jour » (ligne 9). Si jamais, il venait à s’arrêter,toutes ses barriques se videraient de leur précieux contenu et il s’exposerait au manque et par conséquent il se ferait du tort. Socrate espère que par cette comparaison, Calliclès prenne conscience que le bonheur appartient à l’homme raisonnable et sage car il vit paisiblement, il ne s’inquiète pas à propos de ses tonneaux : tout est parfaitement réglé et organisé, son âme est sereine et calme.Par contre, il n’en va pas de même pour le licencieux qui, lui, méconnaît le bonheur dans le sens où il ignore la jouissance ou la satisfaction éprouvée après la réalisation d’un travail bien fait. En fait, toute son agitation perpétuelle est due à son caractère désordonné et non à un assouvissement de ses désirs. En outre, la métaphore de Socrate fait également référence au mythe des tonneaux desDanaïdes : les cinquante filles de Danaos, les Danaïdes, suite aux meurtres de leur cinquante époux furent envoyées en Enfer et condamnées à employer leur temps à remplir un tonneau au fond percé. Par cette allusion, Socrate veut montrer que l’homme licencieux est puni de son inconstance ; il restera insatiable et perpétuellement insatisfait par le fait même que ses barils seront toujours à...
tracking img