Explication de texte

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2742 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Activités interdisciplinaire, Lycée Henri Sellier

LA GROSSESSE CHEZ LES ADOLESCENTES

Zouak Rhaouia
Traoré Aminata
Musengui Fergie 2009/2010



SOMMAIRE

Introduction

Approche stss


Approche biologie

Approche physique

Conclusion


Bibliographie











Introduction



Nous avons choisi, un thèmeconcernant les jeunes mères âgées de moins de 18 ans, car on estime que c'est un problème de santé publique. On peut se sentir concerner , car cela peut peu nous arrivés a nous même et on ai dans l'adolescence.

Les question que nous nous posions au début sont : - La grossesse est-elle accidentelle ou non ?
La grossesse est-elle désirer ?
Quels aides peuvent elles avoir?
Quelles sontles réaction des parents , de l'entourage

On a décider de procéder par des recherche sur internet: nous avons essayer de trouver des enquête réaliser sur le sujet, des rapports et ensuite nous avons pris des rendez vous avec des établissement sociaux pour compléter nous recherches.

APPROCHE STSS

Un problème de santé publique:

On estime que c'est un problème de santé publiquecar tout d'abord la grossesse chez les adolescentes touchent une partie de population de la Seine Saint Denis. C'est la santé des jeunes filles qui est mis en jeu , donc pour cela le ministère de la santé doit s'occuper de ces jeunes filles qui sont parfois mises à la porte de chez elle en raison de leur situation; elles se retrouvent sans abris, de plus leur état de santé est mis en jeu, ellessont besoins d'être suivies et d'être dans des bonnes conditions. En effet le ministère de la santé plus précisément l'aide social à l'enfance doit s'occuper de ces adolescentes en les placent dans de foyer où sont bien protéger et bien suivies par des travailleur sociaux. Tout cela permet de participer à la vie éducative de la population, c'est à dire d'éviter , tout problème d'éducation,d'intégration car quand on ai adolescente et rejeter par sa famille , on risque de pendre les bonnes manières, l'éducation reçue par les parents. Le rôle de l'ASE ici est de protéger ces jeunes adolescentes afin d'éviter quelles ne prennent le mauvais chemin.

Analyse de nos résultat

Notre sujet porte sur les grossesse des adolescentes.
Dans l'enquête faite par l'hôpital Jean Verdier de Bondy, letaux de grossesse chez les adolescente en France est estimé à 24°/°°, seulement 1/3 de ces grossesses seront menées à terme. Dans le département de la Seine Saint Denis , on remarque un taux nettement plus éleve : ce taux est estimé à 50°/°° .
La proportion des grossesse chez les adolescentes à beaucoup baissé en France entre 1976 et 1992, il était de 3,6% en 1976 et de 1% en 1992, alors quedans le département du 93 on remarque une hausse puisqu'il était de 1,9% en 1998 et de nos jours le taux est estimé à 2,3% .
En 1997, la France à enregistré 6356 naissances chez mère âgée de moins de 18 ans , dont 954 était âgées de moins de 16 ans . Les adolescente enceintes représentent 5% des femmes enceintes en France dont 3% avortent et 2% poursuivre leur grossesses.
Ce problème peuts'expliquer par le fait que les adolescents n'utilisent pas ou ne savent pas utiliser la contraception. On peut dire qu'il y a pas assez de prévention autour de ce domaine. Les professionnels de santé devrai mettre en place des campagnes de prévention , faire des spot publicitaire, faire des ateliers dans les collèges a propos de la contraception.
En général ces grossesses sont vue tardivement ou pasdu tout: 82% sont des primipares, 58% ne sont pas assurées sociales, on n'a aussi 2 fois plus d'accouchement prématurée. Le risque de prématurité incite les jeunes mères à avorter. Le taux d'IVG est estimé à 5% dans le département de la Seine Saint Denis alors que sur l'ensemble du territoire français le taux est estimé à 3% .
En France on distingues 3 types de comportement qui peuvent...
tracking img