Explication sur aurore de nietzsche

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 18 (4281 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Explication de texte [Philosophie]

Dans la glorification du « travail », dans les infatigables discours sur la « bénédiction du travail », je vois la même arrière-pensée que dans les louanges adressées aux actes impersonnels et utiles à tous : à savoir la peur de tout ce qui est individuel. Au fond, on sent aujourd'hui, à la vue du travail — on vise toujours sous ce nom le dur labeur du matinau soir —, qu'un tel travail constitue la meilleure des polices, qu'il tient chacun en bride et s'entend à entraver puissamment le développement de la raison, des désirs, du goût de l'indépendance. Car il consume une extraordinaire quantité de force nerveuse et la soustrait à la réflexion, à la méditation, à la rêverie, aux soucis, à l'amour et à la haine ; il présente constamment à la vue un butmesquin et assure des satisfactions faciles et régulières. Ainsi une société où l'on travaille dur en permanence aura davantage de sécurité : et l'on adore aujourd'hui la sécurité comme la divinité suprême. — Et puis ! épouvante ! Le « travailleur », justement, est devenu dangereux ! Le monde fourmille d'« individus dangereux » ! Et derrière eux, le danger des dangers — l'individuum * .NIETZSCHE

Analyse préliminaire :

Le thème : le travail et son sens pour l’être humain(la glorification du travail)
La thèse : la valorisation du travail est une technique ,une ruse destinés à rendre les individus inoffensifs .

Questions relatives au textes philosophiques :

Doit on glorifier le travail ? Le travail est il uniquement bon pour l’homme ?
Pourquoi travaillons nous ?
Quel estle rôle du travail dans la société ?

Le travail n’a t-il pas également un rôle néfaste pour l’homme ?
N’empêche t il pas l’homme de s’épanouir réellement ?
Le but du travail est-il personnel ou collectif ?
Ou plutôt l individu travail t-il pour lui ou pour la société dans laquelle il vit ?
Les taches qu ‘il réalise lui son t-elle bénéfiques ?
L homme n’est il pas aveuglé par cette valeursdu travail qu on lui inculque ?
Est ce que ce sentiment d’obligation au travail est il justifié et légitime ?

Comment évolue et ou a évolué l’idéologie des travailleurs face au travail ?
Le travailleurs est il réellement dangereux lorsqu’il prône la légitimité de son Individuum ? (soit individualité = caractéristiques purements personnelles inassimilables)
L’homme doit-il finalement cecantonné à l’exercice d’une seul tache et de par cela supprimé sa perfectibilité .
La perfectibilité étant une caractéristique unique à l homme( capacité d’apprendre et de se perfectionner indéfiniment).

Les enjeux du texte philosophiques :

Montrer que le travail a un rôle ambiguë dans la société.
Démontrer que la glorification du travail n’est qu‘une ruse destinée a rendre les hommesinoffensifs .
Rendre compte de l’impact du travail sur l’homme.( il ne pense plus ,ne rêve plus, etc)
Montrer que le travail, tel qu’il est exercé ,empêche l’homme de s’épanouir (amour, réflexion, méditation)
Empêcher que la perfectibilité humaine tombe dans l oublie ,et ce , à cause du travail.
Ce type de question a une légitimité puisque le risque que représente la travail face a la perfectibilitéhumaine est grande.

Explication :

Ce texte de Nietzsche est un extrait d’Aurore, rédigé en 1881.Dans cette extrait Nietzsche nous présente son point de vue à a propos du travail et de la valeur que l’on lui donne. Selon lui , l’éloge du travail a pour finalité secrète de conditionner les individus et de les soumettre à la discipline collective: la glorification du travail serait doncl'expression d'une volonté politique de canaliser les individus et d'étouffer leur capacité individuelle de révolte et d'épanouissement .Ainsi la soumission des individus à la logique du travail les aliénerait et les détournerait de leur propre humanité. L’auteur critique donc plus la valorisation du travail et ce à quoi elle est destinée que le travail lui même. En effet il précise bien le travail...
tracking img