Explication texte le nuage supervielle

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1904 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 août 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le nuage
A)
1er niveau : analyse de la poétique du texte, élémentaire
énumération relancé par « et » lyrique
éléments narratifs
registre merveilleux , description
niveau de langue assez familier
ton enfantin «  il voudrait »
« dessin » : ton du narrateur : présence de l'énonciateur
= représentations mentales, images archétypes qu'il faut analyser
La rêverie s'attache au grand règne dela nature
Elément naturel, rêverie du bercement

Le fonctionnement poétique du texte
réseaux imaginaires du texte
Valéry Larbaud « il n'a pas restitué le mystère de l'eau » à propos de La Fontaine « Le héron »
Le poète a dépassé la nature du poète. Le poète nous invite à rêver sur le nuage.

2 types de critique modernes :
1- critique existentielle
2- critique formaliste } qui sortentde la vie de l'histoire , souci de l'immanence

1- Critique existentielle : Bachelard
s'attache à déchiffrer l'univers imaginaire propre à une œuvre
système de signes ( sémiotique) renvoyant à une structure psychique, à un mode de sensibilité, de la rêverie, de l'imagination, à une manière d'être au monde
analyse la fonction irréelle
approche phénoménologique «attentive »,« respectueuse », « départ de l'image d'une conscience individuelle »
attitude de disponibilité du lecteur
J-P Richard, Georges Poulet : critique thématique, d'interprétation herméneutique
Cette critique ne fait pas appel à Freud mais à Young, G. Durand
Idée d'un imaginaire collectif, d'un patrimoine imaginaire
Des écoles différentes :
a) ceux qui se rattachent à la critique del'imaginaire : Bachelard, J-P Richard
b) critique de la conscience, « école de Genève » années 1950 : Marcel Raymond, J-Rousset, Starobinsky
insiste davantage sur le sujet qui écrit
Tadié La critique littéraire en France

2- Critique formaliste, critique structuraliste :
la poétique : étude des formes constitutrices de toute œuvre littéraires 
« vaste jeu combinatoire » :Aristote, Valéry, Genette
système des relations avec un souci d'objectivité scientifique

NB : Ces deux critiques
1- se rapprochent car toutes deux sont immanentes et dans la mesure où le mot « structure » peut s'appliquer aussi à la critique existentielle.
Jean Rousset : «  J' appellerai structure ces constantes formelles, ces liaisons qui trahissent un univers mental et que chaque artisteréinvente selon ses besoins »
= critiques différents
1- par sa subjectivité : va aux êtres, aux choses du monde
2- par son objectivité
La poétique relève d'un scientisme

Narration/ Description
Présence de l'énonciateur
Une histoire, un personnage, question du genre : 2 critiques
genre narratif : peut-être un conte, une fable
Dominante : c'est le merveilleux (notion) qui appartient auxuniversaux
différent du conte : pas une action complète, pas une véritable « histoire »
Poème
Analyse du merveilleux
Il doit y avoir aussi un sens = allégorie
aspect immédiat littéral +aspect symbolique

D'abord, niveau mimétique :
= représentation, description d'un monde fabuleux équivoque, réel. Série d'images heureuses de l'éden ( ciel, la Terre = vue euphorique)
Identificationpossible du lecteur au nuage, du poète au nuage
L'eau nous emporte, cristallise nos rêveries, des images archétypes, des références culturelles. Refaire le chemin du nuage ( 1ère critique), rêverie du vol bercé, univers mental
Todorov : poéticien
Le poème se nourrit de la vie, des êtres, des choses, passions
Rapport du texte au monde, retrouver expérience sensible du poète
Thèmede la barque, berceau maternel, bonheur bercé
Alimentation du nuage : avale les choses pour les conserver, les assimiler
« Le réel est, de prime abord, un aliment » Bachelard
Certains schèmes de la vie dynamique
« l'avalement » G. Durand
« descente moelleuse dans les entrailles »
Volupté de la digestion
deux schèmes : 1) la lévitation
2) l'avalement
Complexe...
tracking img