Explication texte d'alain (autrui)

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1023 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Explication du texte d’Alain.

Dans ce texte, Alain développe la thèse portant sur autrui, et sur l’influence que nous pouvons avoir sur nos semblables, ou que nous ne pouvons pas avoir sur les forces nous surpassant.
En effet, il affirme que la vision que nous donnons a autrui l’influence, au point même de pouvoir le changer. «Le peuple, méprisé, est bientôt méprisable ; estimez-le, ils'élèvera.»
Or, peut on vraiment assumer l’influence que nous exercons sur les autres ? Celle-ci existe-t-elle vraiment, et comment s’exprime-t-elle concrétement ?
Nous annalyserons donc ce texte en le divisant en 3 partie distinctes:
Du début a «Nigaud», relevant de l’impuissance humaine vis à vis de la croyance.
Ensuite, jusqu’à «elle les aura», relevant de la puissance de la confiance et de lacroyance en autrui, ainsi que ses vertus.
Enfin, jusqu’à la fin, relevant des limites et des nuances de la confiance.

Dans les trois premières lignes de son texte, Alain exprime son idée du «vouloir» de l’homme vis à vis des choses naturelles ainsi que sur la croyance. On comprend ainsi que l’homme n’a aucune prise sur ces deux éléments. Car en effet, la religion et les choses naturellessont inscrites indépendement de l’homme dans notre monde. Nous pourrions même avancé que ce sont ces deux éléments qui influe sur l’Homme, et non le contraire. Car en effet, l’homme ne dispose d’aucun pouvoir de lutter ou de confirmer la religion ou la nature. Le fait que l’Homme ai reussi à dominer cette derniere n’est qu’illusion, puisqu’en effet, «je puis, à force de vouloir, espérer et croireenfin que les choses iront comme je veux ; mais elles vont leur train.»
Nous subissons les outrages du temps, comme nous acceptons l’influence des religions. Car nous ne pouvons nier leurs forces. Ces deux éléments sont pourtant distincts et n’ont en commun le fait d’être supérieur a l’Homme.
Nous comprenons ainsi que la puissance du «vouloir» de l’Homme ne s’applique pas pour tous les éléments.Il ne possède pas une force d’influence assez forte pour dominer quelques forces métaphysiques.

A contrario, dans cette deuxième partie, Alain développe l’idée que l’homme influe continuellement sur l’homme. Car il relève ici d’une relation d’homme à homme, sur un pied d’égalité, il qualifie ainsi les hommes de ses «frêres», et les femmes de ses «soeurs».
Voila pourquoi nous voyons quenotre perception des hommes et notre jugement a une réelle emprise sur la realité.
En effet, la confiance que l’on place en autrui se placera tres vite en «confiance en soi», qu’il pourra éprouvé s’il se sent dans une relation de confiance et de respect mutuel.
De ce fait, l’homme peut attribuer de faux atouts a autrui, lui faire ressentir par son comportement, et il sera ainsi influencer et doncchanger. Cette influence certaine donne alors à celui-ci la possibilité d’élever ses semblables, mais également de les abaisser.
L’homme possède donc une réelle responcabilité vis-à-vis de ces semblables, et il se pose donc maitre dans une relation qu’il choisira si elle est bénéfique ou négative pour chacuns.
Notons donc l’importance de cette influence par rapport a l’éducation des plusjeunes, car c’est quand l’homme adulte place sa confiance en un enfant que celui-ci acquierera sa confiance en soi-même. Sa construction propre passe obligatoirement par cette relation avec l’adulte, et l’enfant se basera sur le regard et la perception de l’adulte pour creer ensuite, son propre avis.
Donc, il ne tient qu’aux Hommes de se changer mutuellement en changeant leurs perceptions d’autrui etd’eux mêmes. Le monde ne changera seulement si l’homme change sa perception vis-à-vis d’autrui.

Dans cette derniere partie, Alain insiste sur la confiance qu’il faut avoir pour faire avancer les hommes. Il pose ainsi la confiance comme élément fondateur pour ceux-ci. Il justifie ainsi les actions négative des hommes, comme quoi leurs actions négatives ne sont que des reactions face à un...
tracking img