Exploitation des enfants

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2411 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
DEVOIR 2
CULTURE GENERALE ET EXPRESSION

1-Analyse des documents et extraction des idées à retenir.

1.1 Le premier document qui nous est présenté est un article de presse, paru le 13 octobre 2006, dans le journal quotidien « Le Monde ». Cet article, intitulé Le havre de l’école du Hogar, a été rédigé par Benoît Hopquin, envoyé spécial à Tenerife.
Cet article est de type informatif.En effet, l’auteur y traite de l’émigration clandestine des mineurs sénégalais sur le territoire des îles Canaries. Les familles sénégalaises souhaitent que leurs enfants trouvent du travail sur cette nouvelle terre afin de leur procurer des revenus supplémentaires et de les sortir de la pauvreté. Néanmoins, une fois aux Canaries, ces mineurs émigrés ne peuvent travailler car les lois de ce paysl’interdisent.
La traversée entre le Sénégal et les îles Canaries est longue, comme l’illustre la carte jointe à l’article. De plus, les conditions du voyage sont très difficiles. La nourriture ne suffit pas à subvenir aux besoins de tous les voyageurs et les conditions climatiques augmentent la rudesse de la traversée. Certains clandestins périssent durant le voyage. Les survivants présententgénéralement des troubles psychologiques importants.
Une fois que les mineurs sénégalais ont atteint les îles Canaries, ils sont pris en charge par une association, Solidarité Nouveau Monde, et sont hébergés à l’école du Hogar, ancienne maison de redressement pour jeunes délinquants. Les mineurs y reçoivent une éducation rudimentaire. Cet enseignement a pour rôle d’intégrer les mineurs sénégalaisdans cette nouvelle société. Mais il a également un rôle thérapeutique. Begonia Fleitas, éducatrice de ce centre, précise d’ailleurs que ces clandestins ont « une faculté de récupération psychologique énorme ».
Chaque jour, le nombre de clandestins sénégalais augmente. En effet, les familles sénégalaises savent que le gouvernement des îles Canaries ne peut renvoyer les clandestins mineurs dansleur pays d’origine, la loi espagnole l’interdisant. Néanmoins, elles ne savent pas que le travail des mineurs sur le territoire des îles Canaries est interdit par la loi. Cette différence culturelle est mal acceptée par les familles sénégalaises pour lesquelles le passage à l’âge adulte se traduit par l’entrée dans la vie active. Cette différence culturelle pousse les familles sénégalaises àexercer de multiples pressions morales sur leurs enfants hébergés à l’école du Hogar.
Du fait de l’augmentation permanente de l’émigration clandestine de mineurs sénégalais, les structures d’accueil actuelles des îles Canaries, telle que l’école du Hogar, ne sont plus suffisantes. Le gouvernement de ce pays a donc passé des accords avec d’autres gouvernements de la péninsule, qui assureront désormaisla prise en charge d’un certain nombre de mineurs clandestins.

1.2 Le second document qui nous est présenté est un document iconographique, plus précisément une fresque constituée de plusieurs dessins. Cette dernière a été photographiée par Elisabeth Deliry Antheaume, en 1998, en Afrique du Sud, dans la ville du Cap. Les dessins constituant cette fresque ont été réalisés par des enfants d’uneécole primaire du Cap.
Ce dessin est de type illustratif. En effet, par l’intermédiaire de celui-ci, les élèves de l’école primaire du Cap ont représenté, à la demande de leur professeur, le thème des droits des enfants. Au regard de ce dessin, on constate que les écoliers ne se limitent pas à l’énumération des droits qui leurs sont reconnus. Ils soulignent principalement les infractionsfaites à ces droits.
Le premier droit illustré par les élèves de cette école primaire est le droit à l’éducation. Ce droit est représenté par le personnage central du dessin. En effet, ce dernier est en train d’étudier à l’aide d’un ordinateur, outil jugé performant et facilitant l’accès à l’information. De plus, on constate que les écoliers ont représenté un grand soleil, en haut à droite du...
tracking img