Explorer son propre système de valeurs et de croyances, détecter les schémas comportementaux

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3598 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Prise de notes du module 2 : ANALYSE des BESOINS, Explorer son propre système de valeurs et de croyances, Détecter les schémas comportementaux, Martine PAYOT
27 octobre 2010
• charbon/diamant (zone d’ombre et de lumière), chercher le diamant dans les gens
• organisation de la journée : gardien du temps : time keeper
• cerveau gauche, cerveau droit
• présentation du groupe : citer une qualitéavec la première lettre de son prénom, on avait fait présentation l’un de l’autre avec Gérard BONNAFON
• « tout est poison, rien n’est poison, c’est la dose qui fait l’effet » Paraseltz (cf : curseur)
• voir : neurosciences au CHR, formation ?
• le petit prince : créer du lien
• Valeurs :
• Les valeurs ne sont jamais limitantes, à la différence des croyances qui peuvent être limitantes
• Jesuis en colère quand mes valeurs sont bafouées
• « l’adversaire n’est que le reflet de mon ombre » arts martiaux
• « il n’y a pas d’erreurs, il n’y a pas d’échec, il n’y a que de l’information »
• en PNL : écologique veut dire : c’est bien toi, pour l’autre, le système, cela ne nuit à personne
• valeurs : c’est ce qui m’anime, c’est lié à mes racines, mon histoire, (à mes croyances ?)
• enPNL : tout ce qui est programmé peut être reprogrammé
• la carte n’est pas le territoire
• « je vais m’assoir derrière moi » indiens Hoppies
• L’énergie que je mets dans ce que je fais va inter-réagir sur mon environnement, donc cela se voit et cela attire
• Il faut absolument se faire superviser
• Ecole de thérapeute : EPG à Paris
• Coaching thérapeutique
• Effet miroir du client
•Projection : je m’associe à l’histoire du client, il faut alors faire l’indien Hoppies et s’assoir derrière soi
• « interruption de patern » : on casse la discussion, on l’interrompt en parlant brusquement d’autre chose, ex : il est beau ton pull…
• Exercice sur le repérage des valeurs à travers le récit d’une personne
• « famille » : ce n’est pas une valeur, mais : en quoi cela est-il important pourtoi ?: amour, rassurant (faire partie d’un groupe)…être reconnu (amour)
• Tête, cœur, corps
• VALEURS :
o humilité, justice, amour, réussite (argent ?, pouvoir ? cela peut être une valeur), partage, qualité de la relation, intégrité
o connaître ses limites, doute, engagements
o équivalence concrète : « en quoi concrètement l’argent est-il important pour vous ? » : reconnaissance ?...
ovérifier les valeurs, faire feed back pour contrôler
• Le coach ne sait rien, il doit tout découvrir et vérifier
• Prendre notes pendant séances et faire fiches de séances
• Acceptation inconditionnelle de l’autre, mettre à part son jugement de valeur
• Zones d’ombre des clients
• Postulat du coach : Derrière chaque comportement, chaque attitude, il y a une intention positive, même si lecomportement n’est pas adapté, ex : père ouvrier qui bat son fils car il a de mauvaises notes à l’école
• « dans la vie, on ne peut pas rembobiner la cassette »
• Aujourd’hui : 80-90% d’inconscient et 20-10% de conscient
• Jacques SALOME : dans la relation à l’autre, on détient chacun 50% de l’écharpe, chacun a son territoire
• Toujours chercher la troisième voie :
o 1 choix= dictature
o 2 choix=alternative
o 3 choix= OK
o Il faut sortir du binaire
• Addictologie : accompagner les proches de la personne addicte
• Comportement qui me hérisse : trouver l’intention positive qui est derrière
• C’est confortable ou écologique pour moi : OK
• Quelqu’un qui prend du pouvoir sur quelqu’un d’autre : en général a une image d’elle qui vascille
• Exercice en paires : trouver l’intention positive• 4 accords TOLTEQUES : si on ne voit pas l’intention, on émet des hypothèses
Que votre parole soit impeccable.
Parlez avec intégrité, ne dites que ce que vous pensez. N'utilisez pas la parole contre vous-même, ni pour médire sur autrui.
Ne réagissez à rien de façon personnelle.
Ce que les autres disent et font n'est qu'une projection de leur propre réalité, de leur rêve. Lorsque vous êtes...