Expo

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3216 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
  | |
 

INVOCATION DE L'ESPRIT-SAINT (Rite byzantin)
ANAVATHMI DE L’ESPRIT-SAINT (Office de Matines)
ENVOIE SUR NOUS TON ESPRIT-SAINT (Saint Silouane l'Athonite)
LA PRÉSENCE DE L’ESPRIT-SAINT (Saint Séraphim de Sarov)
HÂTONS-NOUS DE RECEVOIR L’ESPRIT (Saint Syméon le Nouveau Théologien)
LA DOUCEUR DE L’ESPRIT-SAINT (Saint Silouane l'Athonite)
HYMNE ACATHISTE AU SAINT ET VIVIFIANTESPRIT
VOIR AUSSI LES PAGES -
 
CONNAÎTRE L'ESPRIT-SAINT
LE SYMBOLE DE FOI - ARTICLE 8 (L'ESPRIT-SAINT)

INVOCATION DE L’ESPRIT-SAINT
L'invocation de l’Esprit-Saint est sans doute la prière la plus importante adressée à la Troisième Personne de la Sainte Trinité : elle est récitée au début de tous les offices du rite byzantin, y compris la Divine Liturgie. Cette invocation de l'Esprit-Saintfait partie de l'Office de la Pentecôte, fête par excellence de l'Esprit-Saint. On trouvera un commentaire de cette prière dans le livre d'Olivier Clément, Trois prières (Éditions du Cerf).
Roi du ciel, Consolateur, Esprit de vérité,
toi qui es partout présent et qui remplis tout,
Trésor de biens et Donateur de vie,
viens et demeure en nous,
purifie-nous de toute souillure
et sauve nosâmes, toi qui es bonté.

ANAVATHMI DE L’ESPRIT-SAINT
Les anavathmi sont des courts tropaires inspirés en partie des psaumes graduels (ou « cantiques des montées », Psaumes 119-133) et groupés en antiennes. Ils sont chantés typiquement le dimanche à matines, selon le ton occurrent. Le troisième tropaire de chaque antienne, reproduit dans ce numéro du Bulletin, est une louange à l’Esprit-Saint et à laTrinité.
Ton 1
Honneur et gloire au Saint-Esprit * comme au Père et au Fils ; *
 aussi chantons l’unique majesté * de la Sainte Trinité.
En l’Esprit-Saint se renouvelle l’entière création, *
retournant à sa première condition, * car il a même force que le Père et le Fils.
Au Saint-Esprit honneur, adoration, * gloire et puissance, comme au Père et au Fils ; 
* en sa nature est une laTrinité, * mais trois sont les personnes.
Ton 2
Il revient à l’Esprit-Saint * de gouverner, de sanctifier, *
de mouvoir la création, * car il est Dieu, consubstantiel au Père et au Fils.
Au Saint-Esprit l’empire et l’honneur, * puisqu’à toute créature *
il donne force comme Dieu, * les maintenant dans le Père par le Fils.
Toute sagesse prend source en l’Esprit-Saint, * par lui la grâce auxapôtres est donnée, *
par lui les martyrs couronnés dans les combats * et les prophètes reçoivent leurs visions.
Ton 3
Du Saint-Esprit rayonnent * tous les dons excellents, *
comme du Père et du Fils ; * en Dieu tout l’univers possède vie et mouvement.
Il donne à toute créature * le pouvoir d’exister, * le Saint-Esprit en qui réside *
toute sagesse et sainteté ; * avec le Père et le Verbeadorons-le, car il est Dieu.
En l’Esprit-Saint réside * toute gloire abondamment * et pour toute créature *
de lui proviennent la grâce et la vie ; * il reçoit avec le Père et le Verbe l’hommage de nos chants.
Ton 4
C’est par grâce de l’Esprit-Saint * que toute âme vit * et s’élève en toute pureté, *
pour resplendir de la Triple Unité en un mystère sacré.
Ils jaillissent du Saint Esprit, *les flots de la grâce *
qui arrosent l’entière création * pour faire éclore la vie.
Richement nous infuse l’Esprit-Saint * sagesse, contemplation et connaissance de Dieu ; *
par lui c’est l’éternel dessein * du Père que le Verbe a révélé.
Ton 5
C’est l’Esprit-Saint qui maintien l’univers, * le monde visible et l’immatériel ; *
détenant le pouvoir souverain, * il est vraiment l’Un de laSainte Trinité.
Du Saint-Esprit confessons la divinité en disant : *
tu es la vie, l’amour, l’intelligence, la clarté, * le Dieu de bonté qui règne dans les siècles.
C’est à l’Esprit que revient d’animer l’univers, *
car il remplit tout être de vie * comme le Père et le Verbe divin.
Ton 6
Le Saint-Esprit est principe de salut * et, lorsqu’il souffle sur un chacun, *
bien vite il l’arrache...
tracking img