Expo

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1265 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Exposé Littérature de jeunesse
INTRO

Je vais vous présenter une œuvre d’ Irina DROZD qui s’intitule «  Le garçon qui se taisait ». Ce livre est paru pour la 1ère fois en 1997 dans la collection JE BOUQUI NE de Bayard Poche.
Irina DROZD, infirmière de formation s’est tournée vers la littérature de jeunesse et a écrit des romans où les mystère et l’émotion sont au 1er plan.« Le garçon qui se taisait » , illustré par Jeanne PUCHOL , est un roman à mystère et suspens qui s adresse a des élèves de C 3 CM1 CM2
J’ai choisi cette œuvre car l’auteur aborde de nombreux thèmes importants dans un seul roman. En effet, il traite de l’amitié, de la solidarité, de la confiance, de l’entraide, de l’amour , mais aussi de la trahison. Mais surtout, ce romanaborde sans tabous le drame des enfants maltraités.
Cette histoire est racontée par Natacha. Elle est tombée amoureuse d’Alexandre, un élève de sa classe de 6eme. Lui ne semble aimé personne, il est solitaire et passe ses récréations à lire. Seule Natacha cherche obstinément à le comprendre. En gagnant peu à peu sa confiance, Alexandre lui avouera son secret : « il n’a plus de mère etson père le bat ». Il faudrait l’aider et en parler mais elle a juré de ne rien dire. Mais un jour Natacha sera bien obliger de dévoiler ce secret pour sauver Alexandre.

Le extrait que j’ai choisi de vous lire commence à la page 41 du livre. C’est le moment où Alexandre dévoile son secret à Natacha.
Après avoir fait un commentaire littéraire du texte , je proposerai quelques pistespédagogiques.
LECTURE
Ce passage se situe donc dans le chapitre 4 du livre. Le titre du chapitre est « LE SECRET » C’est le moment clé du livre qui nous aide à comprendre le comportement et l’attitude d’Alexandre , puis c’est le passage qui détermine la suite et la fin du livre car Alexandre partage enfin son secret.
En trois pages , l’auteur fait passer Alexandre par 4 sentiments différents. Le lecteurembarqué par les mots est également touché par ces sentiments. Au début Alexandre est en colère lorsqu’il montre ses blessures à Natacha, ensuite il a besoin de réconfort et laisse aller ses sentiments auprès de la jeune fille. Puis après il est pris par le désarroi de sa situation, ne sachant pas a qui en parler, et en voulant tout de même protéger son père.

Ce roman est divisé en 6chapitresChaque titre de chapitre introduit l’évènement qui sera développé ensuite. Ces titres accompagnent le lecteur dans sa découverte de l’histoire.
L’auteur respecte le schéma narratif du récit : la situation initiale , l’évènement déclencheur , des péripéties, la résolution de l’histoire et la situation finale.
La narration de l’histoire à la 1ere personne est prise en charge par Natacha. La jeunefille raconte cette histoire comme si elle nous parlait, elle vit ce qu’elle raconte et emmène le lecteur avec elle. Caractéristiques ex : Marque du récit parlé avec redoublement du pronom(alexandres il abuse, abondance de petits mots ou phathèmes ponctuant l’énoncé :bon, je veux dire, alors, quoi ; des ruptures syntaxiques en cours de phrases…Le langage est adapté au personnage, ce qui permet auxenfants de rentrer plus facilement dans l’histoire.
Le choix du point de vu interne facilite le principe d’identification du lecteur avec le personnage . Natacha nous emmène dans sa vie grâce aux marques de subjectivité : - des verbes d’opinion
- champs lexicaux qui impliquent ses émotions et aussi celles du personnage principal alexandre.
- des interventions directes qui dramatisent l’action« quand je pense qu’alex vit avec depuis si longtmp »
Ce livre comprend 16 illustrations dont 14 prennent une page entière du livre. A travers ces illustrations, on ressent la dureté de cette histoire. Les traits des personnages sont durs, le plus souvent les couleurs sont foncées. Mais également, le rouge est une couleur qui revient assez souvent dans les illustrations notamment à travers...
tracking img