Exposé sur la sssssymbolique de l'or

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1470 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 décembre 2008
Lire le document complet
Aperçu du document
[pic]

L’or et les orpailleurs

Symbole chimique= AU

L’orpailleur est un artisan qui lave les alluvions aurifères pour en extraire les paillettes d’or.
Nom latin= aurum. Nom grec= chrysos

Brillant comme le soleil, éclatant comme la lumière, inaltérable, l’or traverse les âges, du plus lointain de l’histoire des hommes.

I) Histoire
L’or est le seul métal qui peut être utilisé telqu’il est trouvé. Le bronze est un alliage composé de cuivre, d’étain, de plomb ainsi que de multiples impuretés. Le fer est également très utilisé, mais son usage apparaît plus tard que celui du bronze (XIII ème Siècle avant notre ère pour le premier, VII ème Siècle pour le second- âge de bronze, âge du fer).
Les hommes ont tout d’abord utilisé la pierre dont ils ont fait de multiples outils, parsimple éclatement, puis en la taillant.
Il apparaît dans l’usage humain aux environs de 5. avant J.C., et prendra diverses formes= poudre, paillettes, pépites pouvant atteindre de grandes dimensions. La plus grosse, découverte en Australie, pèse 235 kilogrammes, et mesure 1 mètre 42 centimètres.

II) Lieux de découverte

L’or se rencontre à peu près de partout dans le monde. On note en Francecertains lieux où l’on cherche de l’or, en Ariège, en particulier (cf. note 2). Mais de nombreux autres sites auront été connus dès l’Antiquité= La Loire en particulier, et presque tous les fleuves et cours d’eau. Il apparaît dans les temps récents en Amérique- récentes découvertes de la Californie et de l’Alaska. Ces découvertes ont donné lieux à de nombreux récits et romans bien connus de tous,entre autres nous pensons à Jack London.

III) Les techniques de production et de découverte

La prospection est la reconnaissance et l’évaluation économiques des « placers »
La battée consiste dans le lavage de l’or contenu dans les cours d’eau, où les paillettes et pépites sont séparées du sable et du gravier, au moyen de poêles ou de disques creux percés de trous. L’or surnage et peut êtrerécupéré. On peut ainsi découvrir l’or dans des galeries creusées dans le sol, sous forme de poudre, de paillettes, dont certaines atteignent parfois un poids considérable. Rappelons que la plus importante découverte avait été faite en Australie
(235 kilogrammes, 1mètre 42 de hauteur)

IV) Références monétaires

Le lingot : masse coulée d’or fin (titre de 95 millièmes) pesant
1 kilogramme.Le lingot vaut actuellement 18.650 euros.
Le louis d’or, appelé aussi napoléon. Estampillé à 10 F, il vaut 63 euros, à 20 F, 115 euros.
Il existe aussi les barres d’or, qui pèsent 2, 5 kilos.
Mais la valeur de l’or n’est pas stable. Elle varie selon les circonstances politiques. Le louis d’or reste cependant une valeur stable, qui, actuellement, est facile à conserver, et permet d’accumulerdes fonds sans risque de perte.

V) Production de l’or

L’Afrique du Sud est le principal producteur avec 500 tonnes par an.
Les Etats-Unis en produisent 350 tonnes par an, le Canada 150 tonnes.
La plus grande réserve mondiale se trouve aux Etats-Unis.

VI) Emplois du mot or

Le mot chrysos est plus rarement employé que le mot or (aurum). Notons particulièrement :
- chrysostome=bouche d’or, (Saint Jean bouche d’or)
- chrysanthème (fleur d’or)
- chrysalide, nymphe des lépidoptères)
- chrysobéryl= pierre de couleur vieil or. Etc…

Sur la racine au (rum), quelques mots sont à noter :
Auréole= couronne d’or (-» auréoler)
Aureus= monnaie d’or de la Rome antique
Aurifère= qui contient de l’or -Sable aurifère-
Aurifier, aurification= obturer ou reconstituer(une dent) avec de l’or
Aurore= lueur qui précède la lueur du soleil.

Les termes formés sur or sont beaucoup plus nombreux.
Recherches sur l’obtention de l’or au Moyen-Age, que les alchimistes ont tenté à partir de métaux vils.
Lieux :
La Porte Dorée, à Paris
Le quartier de la Goutte d’Or, à Paris
Les Monts d’Or (Lyon)
Le Golden Gate à San Francisco
Légendes:
L’or de Danaé (fécondée...