Exposé

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1935 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L’anorexie

Les caractéristiques de l’anorexie mentale :

- Refus de maintenir un poids normal, l’une des premières caractéristiques de cette maladie, la patiente est obsédée par son poids, si l’amaigrissement et le poids soient à la limite de l’age, il peut s’accompagner de toutes les caractéristiques de l’anorexie. L’anorexie mentale peut amener à un ralentissement de croissance chezl’enfant et l’adolescent et un amaigrissement très sévère, l’anorexie ne signifie pas perte d’appétit. L’appétit est la plupart du temps conservé et l’anorexie lutte contre ce besoin et son désir de manger. La patiente veut atteindre son objectifs et pour cela elle se «  punit « en faisant des régimes de façon intermittentes est régulièrement, et elle peut aller jusqu'à ne plus se nourrir du tout.Lorsqu ‘elle atteint le poids qu’elle à visé au départ, elle se sent rassurée, mieux, mais sa ne durera pas car l’anorexie est un cercle vicieux et la patiente se fixera un autre poids inférieure a celui qu’elle c’est imposé et là c’est la décente aux enfer…

- Une peur de prendre du poids, cette obsession est constamment présente, même si le poids est très inférieur à la normal. Le nouveaupoids minimale ne rassure quelques temps la patiente qui recherche de nouveau à perdre quelques kilos jusqu'à quel soit de nouveau «  mieux moralement « mais encor pour courte durée. La crainte de devenir obèse devient obsédante. Si elle lui arrive de prendre quelques grammes son régime sera beaucoup plus sévère. Aujourd’hui on considère que ce critère et le point centrale de l’anorexie, comme unevéritable angoisse, phobie de l’obésité ou de la graisse qui pousse la patiente à rechercher un point toujours inférieur.

- Trouble du schéma corporel, « un trouble du schéma corporel » c’est bien évaluer son poids, sa taille (au niveau des hanches et du bassin) ses formes… Les jeunes femmes anorexiques ont une vision d’elles mêmes déformées, elle se regarde dans le miroir et se perçoiventgrosses (alors que pas du tout c’est une vision qu’elles ont, c’est dans leurs têtes) ou alors voient des parties de leurs corps comme les cuisses, le ventre ou les hanches comme trop rond, elles sont inconscientes de leurs poids inférieur à la normale.

- Aménorrhée, l’absence du cycle est due à un taux bas d’œstrogènes. On ne retrouve pas toujours qui peut être camouflé par des menstruationsartificiellement provoquées.

- Autres caractéristiques, l’anorexie s’accompagne de comportements associés par exemple : faire la cuisine pour les autres, inciter les autres à manger, cacher de la nourriture, faire des provisions inutiles, couper la nourriture en petits morceaux… Et chaque repas entraîne un sentiments de culpabilité qui engagent des comportement compensatoires : exercices,prises de laxatifs, vomissements.

- Autres caractéristiques, Plus l’anorexie s’aggrave, plus ces jeunes femmes ont tendances à organiser leur vie autour de la nourriture et s’isoler de leurs amis et de leur famille.

Les données épidémiologiques 

[La fréquence de L’am (Anorexie mentale) est en augmentation chez les sociétés occidentales où la « minceur » fait figure d’idéal.L’anorexie repent surtout chez les classes sociales élevées et moyennes au sein de familles pour lesquelles la promotion sociale et la réussite scolaire ont une grande importance].

Quelques statistiques de l’anorexie :

- 1.5 de la population serait touchée ces phénomènes en France.

- 7 à 19 % des étudiantes entre 18 et 22 ans sont atteintes de boulimie aux USA.

- 11anscorresponds à l’age où un(e) adolescent(e) peut être touché(e) par l’anorexie en perdant 30 % de son poids.

- L’anorexie touche une adolescente sur 2400 ; 9 filles pour un 1 garçon.

- 4% des anorexiques meurent chaque année

- 10 à 15 % des anorexiques sont menacées de mort.

Quelques statistiques de la boulimie :

- 70 % des boulimiques sont des jeunes filles ou des...