Exposé sur " du contrat social"

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1323 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 juillet 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Histoire de la pensée politique

Exposé sur « Du contrat social » de Jean Jacques Rousseau
Thème : le contrat social est-il d’actualité ?

Plan
I-Origine et présentation du contrat social
II-Les piliers fondamentaux du contrat social
* La volonté générale
* La légitimité politique
* La souveraineté fondée sur la volonté générale
* L’incompatibilité entre la loi du plus fortet l’intérêt général
III- Le contrat social est-il d’actualité ?

I-Origine et présentation du contrat social
Jean Jacques Rousseau est né à Genève le 28 juin 1712 et est mort le 2 juillet 1778 à Ermenonville. Il était fils et petit fils d’horloger. Il est l'un des plus illustres philosophes du siècle des Lumières et l'un des pères spirituels de la Révolution française. Il estparticulièrement célèbre pour ses travaux sur l'homme, la société ainsi que sur l'éducation. La philosophie politique de Rousseau se situe dans la perspective dite contractualiste des philosophes britanniques du 17e et du 18e siècle. Il est l’auteur d’un des chefs d’œuvre de la littérature française à savoir « Du contrat social ».
Un contrat social est un pacte qui relie les différents membres d’uneassociation où chacun s’engage envers tous et met ses intérêts individuels en commun avec ceux des autres. L e contrat met fin à l’état de nature, mais surtout veut arriver à l’entière conservation de l’égalité et de la liberté. Il est mis en place pour remettre en cause les sois distantes formes de pactes que l’on a : le pacte de soumission qu’il trouve totalement répréhensible dans la mesure où, c’estla lois du plus fort qui est pris en considération ( livre I, chapitre 4 de l’esclavage). Trouver une forme d’association qui défende et protège de toute la force commune la personne et les biens de chaque associé et par laquelle chacun s’unissant à tous n’obéit en fait qu’à lui-même et reste aussi libre qu’auparavant. En résumé allier l’union de toute la protection et la sauvegarde de la libertéindividuelle. La volonté générale (ou volonté du peuple) devient donc l’un des principes fondamentaux du contrat. De plus Rousseau établit qu’une organisation sociale « juste » repose sur un pacte garantissant l’égalité et la liberté entre tous les citoyens. Ainsi la perte de contrat social c’est le retour à l’état de nature, primitif, animal « tyrannique et vain ».Une société qui rompt soncontrat social ne serait plus une société libre.
II-Les piliers fondamentaux du contrat social
* La volonté générale
Rousseau établit que toute légitimité politique se fonde sur la communauté et la volonté générale. Ainsi si nul n’a le droit d’aliéner au profit d’un autre sa liberté morale et civique, il est souhaitable que les hommes concluent entre eux un pacte, un contrat : l’individu renonceà une liberté absolue et se soumet aux règles dictées par l’intérêt général. En échange, la communauté garantit la sécurité de chacun et le respect des règles et des droits ainsi établit. L’intérêt personnel doit donc être reléguée au second plan pour permettre la bonne marche de la cité à travers l’intérêt commun.
* La légitimité politique
La légitimité politique se fonde sur la volontégénérale, car seul le consentement de ce qui y sont soumis peuvent lui permettre d’exister. De plus chacun met en commun ses intérêts mais surtout chacun met sa possibilité à se gouverner lui-même qu’il relègue à l’autorité politique ou à l’état permettant ainsi la bonne marche de la cité et le respect des lois.
* La souveraineté fondée sur la volonté générale
Contrairement à la légitimité qui esttoujours d’actualité la volonté générale au volonté du peuple n’est pas trop prise en compte au système. Ainsi nous remarquons que l’intérêt général est relégué au 2nd plan de nos jours. La volonté générale peut seule diriger les forces de l’état selon, la fin de son institution qui est le bien commun. Car la société a été crée et subsiste grâce à l’accord des intérêts commun et la société...
tracking img