Exposé sur le cinéma francais

1

Index
Introduction………………………………………..3 Le Temps du Muet……………………………... 4-6 L’âge classique…………………………………..7-9 L'invention d'une culture……………………….9-12 Les années 70 y 80………………………….....12-15 Les années 90………………………………….15-16 Les spécificités du cinéma français…………...16-17 La place du cinéma Français………………….17-18 Conclusion………………………………………..19 Bibliographie……………………………………...20

2

IntroductionLe cinéma est un art du spectacle. Il expose au public un film, c’est-à-dire une œuvre composée d’images en mouvement projetées sur un support, généralement un écran blanc, et accompagnées la plupart du temps d’une bande son. Depuis son invention, le cinéma est devenu à la fois un art populaire, un divertissement, une industrie et un média. Il peut aussi être utilisé à des fins de propagande, depédagogie ou de recherche scientifique. En français, on le désigne couramment comme le « septième art », d'après l'expression du critique Ricciotto Canudo dans les années 1920 Un film est composé d’une série d’images généralement projetées à la cadence de 24 images par seconde. C’est la succession rapide de ces images, différant en moyenne peu les unes des autres, qui, par illusion, fournit uneimage animée au spectateur, reproduisant notamment les mouvements et trajectoires de la vie réelle. La persistance rétinienne, l’effet phi et les techniques de projection permettent à l’être humain de voir cette série d’images discrètes en un continuum visuel.

3

Le temps du Muet : 1896-1929
Histoire du cinéma français:

La date-repère est le 28 décembre 1895 qui correspond à ère la 1projection cinématographique publique et payante dans le sous-sol du Grand Café, boulevard des Capucines à Paris. Dix films que les frères Lumières appellent des vues sont projetés ce soir-là, dont La sortie des usines Lumières à Lyon ou L’arrivée du train en gare de La Ciotat. Après, Georges Méliès, professionnel du spectacle fait construire le 1 studio où sont tournés entre six cents et huit centsfilms en utilisant des décors peints, une caméra en plein air et des pellicules coloriées à la main dès 1897. En 1902, il réalise son film le plus connu : Le Voyage dans la Lune.
er

Le cinéma existe d’abord comme industrie, avant d’être reconnu comme un art, le but étant de produire et de vendre massivement de la pellicule positive impressionnée. Ainsi, les films sont vendus au mètre à desforains grâce auxquels le cinéma touche surtout un public populaire. Dès 1907, les films sont loués aux exploitants par l’intermédiaire de sociétés concessionnaires et dès les premières années du cinéma se met en place un système toujours en vigueur : production, distribution, exploitation. En 1905 émerge l’idée d’une création cinématographique, de l’individualisation des œuvres et de l’existence d’unauteur. er Le 1 conflit mondial rompt la prospérité artistique et économique et remet en cause la suprématie du cinéma français. La production est interrompue car les studios sont réquisitionnés par l’armée. Peu à peu les Etats-Unis prennent une place prépondérante dans la production cinématographique. Après la Première Guerre mondiale, on assiste à la naissance d’une réflexion sur l’esthétiquecinématographique.

1895: Invention frères Lumière
A partir de 1905, les Frères Lumières présentent dans toutes les grandes villes leur Cinématographe. Ils envoient dans le monde entier des opérateurs filmer des vues. Louis Lumière est considéré comme le premier cinéaste du réel. Le cinématographe est présenté au public lors d'une projection payante au Salon indien, dans le sous-sol du GrandCafé, boulevard des Capucines à Paris. 33 spectateurs sont présents dans la salle pour assistés médusés à la diffusion de d'un dizaine de courts-métrages dont, "La sortie des usines Lumière", "L'Arroseur arrosé" et "Entrée en gare du

4

train de la Ciotat". Ils ont payé 1,02 franc pour pouvoir participer à ce spectacle inédit. Auguste Lumière, le plus âgé des frères Lumières, contribué à...
tracking img