Exposé sur les maisons romaines

Introduction

I Les trois types d’habitation romaine.

A La maison (domus)

Où, qui y vit et comment
Les pièces
La construction
Anecdotes

B L’immeuble (insula)

Qui y vit et comment
La construction (problèmes et sécurité)
Anecdotes

C La maison de campagne (villa)

Qui y vit et comment
La construction
Plans

II La décoration de l’habitation romaine.

A Lafresque murale
²
B La mosaique

C Le jardin (hortus)

Conclusion et questions.


I LES TROIS TYPES D’HABITATION ROMAINE.

A LA MAISON (domus)

Ce sont les Romains les plus riches qui possèdent une maison. Héritage des étrusques, les maisons romaines sont spacieuses, colorées et raffinées. Quand un Romain possède une maison en ville, il possède également une résidencesecondaire à la campagne . Les maisons sont construites en général un peu à l’écart dans les villes (car le centre est occupé par des immeubles divers).

LES PIECES DE LA MAISON :

- La salle à manger n’était pas forcément une grande pièce. Les Romains ont adopté la coutume grecque de s’allonger pour manger. Cette pièce était meublée de trois divans et d’un quatrième pour le service. Neuf à dixpersonnes pouvaient être accueillies dans la salle à manger, ce qui donna son nom à cette pièce : triclinium. Dans les maisons les plus luxueuses, on trouvait aussi une salle à manger d’été, ouverte sur l’extérieur ou dans le jardin.

- La cuisine occupait une place moins importante dans la maison romaine que dans la nôtre. Il s’agissait une petite pièce équipée d’un fourneau, d’un évier etprobablement d’étagères murales.

- Les wc : les toilettes étaient souvent installées près ou à l’intérieur de la cuisine, afin d’en partager le système d’évacuation. Les eaux usées de la cuisine étaient utilisées pour le nettoyage des wc. Les toilettes étaient sans doute lavées à l’aide d’un simple seau d’eau. Seules les maisons luxueuses des plus riches étaient dotées d’un système à eau courantesemblable à celui des toilettes publiques.

- Les chambres disposaient de beaucoup d’espace mais étaient très peu meublées : un lit, un berceau et quelquefois un placard. Les lits de l’époque ressemblaient aux nôtres. Ils étaient en bois, surmonté d’un matelas et d’un tissu coloré pour apporter de la douceur (comme une sorte de descente de lit). Des coussins bourrés avec de la laine, des plumes oude la paille rendaient le lit confortable.

- On trouvait aussi un bureau, un salon et une cour appelée atrium dans la maison romaine.

LA CONSTRUCTION :

Les matériaux servant à la construction étaient très divers, principalement le calcaire (travertin), la pierre volcanique (tuf) et de la brique cuite. Le mortier était fait avec du sable volcanique (la pouzzolane). Les élémentsd’ornementation utilisaient le marbre, le granit et le porphyre.
Les toits étaient comme aujourd’hui réalisés avec une charpente en bois recouverte de tuiles en terre cuite (tegulae) rectangulaires.
On sait que les outils utilisés par les architectes romains étaient très semblables à ceux qui sont utilisés actuellement.

B L’IMMEUBLE ( insula)

Toute la population, des très pauvres aux moyennementriches, vit dans des immeubles. Les plus pauvres habitent sous les toits, dans les caves ou sous les escaliers. Les habitants très riches peuvent habiter au rez-de-chaussée et avoir une échoppe ou une taverne. Le loyer est en général très cher malgré l’insalubrité des lieux (humidité, étroitesse, incendies fréquents).
A Rome, les immeubles sont de véritables « gratte-ciel » pour l’époque. En effet,comme la population augmentait très vite, la seule solution pour se regrouper dans la ville était d’entasser un maximum de personnes dans des immeubles très hauts. La limite autorisée étant de 20 mètres de haut (à peu près 6 étages), il n’était pas rare que des immeubles s’écroulent. Les incendies ravageurs n’étaient pas rares non plus. Ailleurs qu’à Rome, les immeubles ne dépassaient pas...
tracking img