Expos La SEgmentation Etude De Cas

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (618 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 février 2015
Lire le document complet
Aperçu du document
UNIVERSITE IBN ZOHR AGADIR
CENTRE UNIVERSITAIRE
GUELMIM

La Segmentation
étude de cas

Encadré par : Prof Oulahcen Zakaria

Préparé par :

Nahi Abousaif
Ballali Brahim
Elmaroussi Mohammed

2013-2014

Plan d’Exposé
 Introduction
 Présentation

de l’étude de cas :

Segmentation du coca-light
Conditions et objectifs
Critères

 Conclusion

2

Introduction

Concept de Segmentation du Marché
La segmentation est une téchnique de découpage du marché
consistant à isoler des groupes de consommateurs ayant des
comportements ou des habitudes d’achat homogènes, ou avec un
certain degré d’homogénéité. Par cette téchnique, le marché est
découpé en groupes de clients ayant des besoins et préférences
semblables (c’est ce que l’on appelle les segments de marché),
permettant à l’entreprise demieux adapter ses politiques de
marketing au marché ciblé.



Il est bien admis qu’un public (l’ensemble de la demande) n’est jamais
homogène, alors comment doit faire l’entreprise pour s’y adapter ?
=>Seule la segmentation permettant d’équilibrer le marché , chaque
segment se doit d’être assez différent des autres pour justifier qu’une
politique définie lui soit assigné.

3

Présentation

lasegmentation appliquée au cas de Coca Cola ‘’Light ‘’

Grace à la segmentation appliquée par Coca Cola, la
version light remporte un succès sans précédent et
devient, dès 1989, la boisson sans calorie la plus
consommée en France. Avec sa version light, Coca-Cola
est précurseur sur le marché des boissons. C’est la
première fois en France qu’une boisson pétillante sans
sucres et sans calories estproposée au consommateur.
 La version light sera par la suite détournée en différents
goût: cherry, limon, orange sanguine…mais aussi avec
ajout en 2008 de vitamines et d'antioxydants.
4

Segmentation de la version light
La mission d’origine du lancement de Coca-Light en
1988 :
attirer

les consommatrices âgées
de 25 à 35 ans.
consommatrices
Leur cible était donc assez large mais surtout féminine.femmes

soucieuses de leur ligne et dans le cadre d’un
régime pour perdre du poids.  La version light mêle le
plaisir d’un soda sucré sans la mauvaise conscience des
calories. 
Aujourd’hui,

Coca-light vise une cible plus large
qu'auparavant :
hommes et femmes de tout âge. 

5

Conditions et objectifs
Les deux critères Age et sexe, vérifient toutes les qualités
d'un bon critère de segmentation :
Lapertinence : Les critères Age et sexe sont fortement liés au
comportement des consommateurs ;
La mesurabilité : les âges et sexes sont des critères facilement
mesurables ;
La taille du segment : Il existe une très grande population
féminine s’intéresse à perdre son poids .
Ce segment a été choisis par Coca Cola pour réaliser
certains objectifs :
 Elargir sa part de marché et son champs desboissons gazeuses;
 Coca cherche à ajouter des nouveautés à son panel de produits;
 Réaliser une innovation qui répond à l'attente santé des
consommateurs.

6

Les critères
Coca Cola segmente son marché en fonction de deux
critères:


Le critère sociodémographique
 L'Age et sexe : séduire les femmes actives de 25 à 35
ans.

 Les

critères comportementaux

 Les occasions d’achat : Coca Colachange le design en
période des fêtes et certains événement
 les moments de consommation : ( l’été … )

Cela afin de satisfaire le maximum de consommateur et réaliser
un maximum de bénéfice.
7

Conclusion


Enfin, la « maitrise » d’un segment, permet à long terme de réaliser des profits
supplémentaires, suite à une spécialisation plus élevée et à une réduction des
coûts.



Pour ce qui est desboissons gazeuses, cela et de par leur nature propre, «
nécessitent» une segmentation du marché, segmentation basée sur la nature
des boissons d’un coté et sur le caractère « bas prix » de ces boissons, d’un
autre coté, caractère qui doit impérativement ressortir dans la politique
Marketing (dans la campagne publicitaire surtout).

8

Bibliographie
 Le

journal « Infos du net » du 15 avril...