-Expose-bbt-la-concurrence

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1358 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
SOMMAIRE

- Définition

- La concurrence pure et parfaite

- La concurrence imparfaite

- Les cinq forces concurrentielles

- L’analyse des caractéristiques des concurrents

- Les différentes sortes de concurrents

- Les stratégies des concurrents

- La conclusion

- Définition :

La concurrence c’est la rivalité d’intérêts entre desentreprises industrielles ou commerciales qui tentent d’attirer à eux la clientèle par les meilleures conditions de prix, de qualité….

On peut dire que la concurrence comprend tout ceux qui cherchent à satisfaire les mêmes besoins à travers les mêmes produits, mais également ceux qui pourraient offrir de nouvelles façon d’y parvenir.

- La concurrence pure et parfaite :

Ce modèle suppose unenvironnement « atomistique » c'est-à-dire un très grand nombre d’entreprises concurrentes, dirigées par leur propriétaire, cherchant la maximisation du profit, venant des biens indifférenciés sur des marchés transparents et homogènes, à des consommateurs également atomisés.

- La concurrence imparfaite :

La prise de la différenciation :

Le modèle de la concurrence imparfaite abandonnel’hypothèse d’homogénéité de la concurrence pure et parfaite. Il permet de rendre compte de façon plus réaliste des situations concurrentielles.

L’effet de différentiation (par la localisation des points de vente, conception du produit, d’utilisation d’une marque commerciale,……) signifie en fait que deux entreprises concurrentes ne vendent jamais exactement le même produit.

- Les cinqforces concurrentielles :

1/ La menace de nouveaux entrants

Les nouveaux entrants peuvent exercer des pressions de l’industrie en créant de nouvelles capacités, de nouvelles règles de jeu. Ils peuvent entraîner la réduction des marges du secteur soit en favorisant la guerre des prix, soit en provoquant une augmentation des coûts.

Evaluer a pression des nouveaux entrants potentiel revient àexaminer les barrières à l’entrée dans le secteur. Le risque d’entrée de nouveaux concurrents dépend aussi de l’attrait de l’industrie et des réactions probables des entreprises présentes. Ces conditions déterminent un prix seuil à l’entrée. En conséquence la probabilité d’entrée dans un secteur dépend u nombre d’entreprises susceptibles de payer ce prix de seuil et possédant des compétences oudes actifs transférables au secteur visé.

2/ Pression des produits de substitution

Les produits de substitution exercent des pressions sur l’industrie en proposant des meilleurs rapports performances/coût/prix. En conséquence soit ils entrainent une diminution de la demande dans le secteur, soit ils provoquent la baisse des marges lorsque les entreprises du secteur tentent d’améliorer lerapport performance coût/prix pour garder le marché.

L’analyse de la menace des produits de substitution se fonde sur trois points :

A- Identification des produits remplissant les mêmes fonctions de consommation mais provenant des technologies différentes ;

B- Analyse des rapports performances/prix des substituts par rapport aux produits du secteur.

C- Prévision de l’évolution desrapports performances/prix pour juger si les substituts améliorent leur position.

3/ Pouvoir de négociation des clients

Les acheteurs participent à la concurrence en négociant les prix, la qualité et en exigeant des nouveaux services plus ou mois élevés. Leur pouvoir de négociation s’accroit lorsque leur nombre décroit. Lorsque le produit présente un poids important dans le prix de revient del’acheteur, lorsqu’il n’est pas différencié, lorsque le coût de substitution est faible lorsque la sensibilité au prix est très élevée et lorsque les clients peuvent intégrer leur activité en amont.

La meilleure stratégie est de consolider un avantage concurrentiel au tour du produit.

4/ Pouvoir de négociation des fournisseurs

Un marché est d’autant moins attractif que le rapport de...
tracking img