Expose gss

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1532 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Chapitre 1 Historique de la distribution

1. Les prémisses de la distribution moderne.
1.1 Les grands magasins.

1852, le premier magasin ouvre à Paris : "Le Bon marché" par Aristide Boucicout.
* Concept qui porte bien son nom : 40 000 m²
* Le concept connaitra un succès mondial (Paris, Japon…)

Un concept aux innovations multiples :
* De très grandes surfaces (> 60 000m²)
* Multiplicité des produits vendus
* Faible marge et prix bas
* Prix fixe et affichés
* Libre entrée
* Libre toucher
* Le « spectacle » (mettre en scène le produit)
* La publicité
* Le « Mois du Blanc »

1.2 Des réseaux organisés de commerçants
Des réseaux de plusieurs centaines de succursales (Félix Potin et Casino sont les précurseurs)

1.3 Les magasinspopulaires – à prix unique
Concept inventé en 1878 par FW-Woolworth aux Etats-Unis (5 et 10 cts)
* Ce concept connaitra lui aussi un succès planétaire…
Ex : Prisunic, Monoprix…
* Début dans les années 30 en France en période de crise
* A l’initiative des grands magasins
Concept qui continu aux Etats-Unis, Canada ex : tout est à 1$, 99 cts

2. Des faits de société déterminants.
*Hausse de pouvoir d’achat
* Fin des années 50, début des années 60
* Période de prospérité
* Début de la société de consommation
* Travail des femmes (hausse du taux d’activité en dehors du foyer > salariale)
* Moins de temps (pour faire les courses dans la journée)
* Plus de revenus dans les ménages
* Démocratisation de l’automobile
* Coffre de la voiture (courses)> lien avec la grande surface
* Distance parcourue (mobilité + 5 Km)
* Démocratisation du réfrigérateur : stockage de produits frais
* Exode rural
* Population dense, dans des quartiers nouveaux sans commerce > en périphérie

>> crée un contexte favorable à la création de grands magasins alimentaires et spécialisés

3. apparition de nouveaux concepts
3.1 Le libre service1916 : innovation par Clarence Sanders à Menphis (Etats-Unis)

INNOVATIONS car :
* Pas accès avant aux produits (service)
* Permettre aux clients de faire leurs courses rapidement sans attendre
* Economie en terme de frais de personnel > récupération sur les prix qui baisses

Avantages induis :
* C’était servie en vrac (apporté la bouteille d’huile...)
> Préemballage desproduits >> essor des marques > publicité > réclame
* Développement des achats d’impulsion > vendeur freins à l’achat >> libre service ; pas entre client et le service)
* Transforme l’organisation des points de vente (dissocier l’entrée da la sortie, création de rayons, tourniquets, caisses…)

Innovation dues au libre service
* Gain de temps pour servir les clients
* Diminution descoûts (moins de personnel) > baisse des prix > hausse des ventes
* Passage du vrac au préemballage > essor des marques et de la réclame (pub)
* Développement de l’achat d’impulsion
* Transformation de l’aménagement des magasins (linéaire, entrée, sortie, rayons – comptoir)
* En France, le libre service arrive en 1948 par Goulet Turpin

3.2 Le supermarché
Inventé en 1930, auEtats-Unis par Michael J. Cullen
Il à travailler dans King Kullen, et présente le concept du supermarché > création
1930 : période de crise économique importante
Idée : vendre moins cher des produits alimentaires er de 1er nécessité (savon, allumettes…)
* Vendre au prix de gros
* Réduire les coûts (usines désaffectées, en périphérie, présentation basique…)
* Une voiture estsouvent indispensable pour s’y rendre
Le concept met entre 20-28 ans pour se dev en Europe ; (1958 France, 1957 Italie, 1952 suisse, 1951 pays bas)
1958, à Rueil, Goulet Turpin met en place l’Express Marché (560m² - 2000 référence)

L’influence des séminaires NCR er de Nernadi Trujillo :
« No parking, no business »
« Empilez haut et vendez à prix bas »
« La décoration, c’est la marchandise,...
tracking img