Expose sur la pollution

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 36 (8852 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 juillet 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
EXPOSE SUR LA POLLUTION ATMOSPHERIQUE
SOMMAIRE
Introduction
1) Les polluants 2) Les causes 3) Les conséquences 4) Les solutions
Conclusion
--------------------------------------------------------------- L’atmosphère constitue un des éléments de notre écosystème, au même titre que la biosphère et la lithosphère. Ainsi, afin d’étudier la pollution atmosphérique, convient-il de faire toutd’abord de la géographie physique. L’atmosphère peut se diviser en deux parties : la troposphère de 0 à 12 kilomètres d’altitude et la stratosphère de 12 à 40 kilomètres d’altitude. La stratosphère contient la couche d’ozone. La molécule d’ozone comprend trois atomes d’oxygène. Oxydant très puissant, il absorbe la quasi-totalité des rayons ultraviolets, nous protégeant ainsi contre leur action. Cettecouche protectrice d’ozone pourrait être détruite par les matériaux anthropiques tels que les aérosols; en effet, le chlore libéré provoque des réactions d’oxydoréductions et transforme l’ozone en oxygène. Ainsi, parle-t’on du trou de la couche de l’ozone. La pollution atmosphérique n’est pas seulement présente en altitude, elle est également visible dans des villes tels que Mexico ou Athènes ou dansdes phénomènes météorologiques comme les pluies acides ou l’effet de serre. C’est l’air qui est pollué. Celui-ci a trois constituants principaux : le diazote à 78 %, le dioxygène à 21 % et l’argon à 0,03 %. Pourtant, d’autres éléments viennent se rajouter à ces constituants, polluant de cette façon l’air, comme les chlorofluorocarbures (CFC) dont l’élément chlore détruit la couche d’ozone. Ilexiste donc de nombreuses causes naturelles et humaines à cette pollution, qui a entraîné des conséquences désastreuses. Pourtant, on peut voir qu’il existe des solutions pour la parer. LES POLLUANTS
Les polluants proviennent pour la plupart de composés naturels et gazeux.
Le monoxyde de carbone (CO) est le plus répandu, il se produit dans toutes les combustions incomplètes, quel que soit lecombustible. A Paris, en 1994, il a fait 12 morts et 152 hospitalisés. Le dioxyde de soufre (SO2) est émis principalement lors de la combustion du fuel et du charbon, du gas-oil par les diesels et du raffinage des pétroles. Sa présence dans l’air ne doit pas être supérieure à 250 microgrammes par m3. Ce polluant est forte baisse. Le dioxyde de carbone (CO2), même si c’est un constituant naturel del’atmosphère, contribue également à la pollution atmosphérique. Le CO2 est un des principales causes de l’effet de serre. Il a deux origines : pour les ¾, il vient de la combustion des carburants fossiles, pour ¼, de la destruction des forêts tropicales. En outre, la quantité de carbone rejeté dans l’atmosphère a considérablement augmentée à ce siècle, passant de 0,09 milliards de tonnes en 1850 à 5,5milliards de tonnes de nos jours. Le dioxyde d’azote (NO2) contribue à la destruction de l’ozone au niveau de la basse stratosphère. Il réagit avec les hydrocarbures et provoque les smogs photochimiques. La production annuelle de dioxyde d’azote est de 160 millions de tonnes. Il provient notamment des combustions à haute température. Ainsi, c’est un des grands polluants des villes. En effet, ilapparaît avec les industries et le chauffage en urbain. Le méthane (CH4) n’a pas pour cause le développement des villes, mais l’agriculture. En effet, il provient de la fermentation digestive notamment des bovins (à 74%), des rizières et des brûlages de matières végétales. Une vache produit en moyenne 90 kg de méthane par an. Le protoxyde d’azote (N20) ou oxyde nitreux contribue à l’effet de serre. Ilest notamment utilisé dans la crème Chantilly. Les émissions naturelles provenant du sol et des océans sont de 10 millions de tonnes par an. Le plomb a deux origines très connues : l’essence et la peinture. A Paris, la concentration de plomb est de 0,20 µg/m3. Il provoque le syndrome de saturnisme par empoisonnement du plomb contenu dans les peintures. L’ozone (O3) est également un...
tracking img