Exposer sur renforsement social

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1757 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Renforcement social : renforcement obtenu après l’intervention d’un renforçateur résultant d’une inter relation personnelle (ex : sourire, compliment, approbation par la parole ou par le geste, etc)
Le renforcement négatif est le retrait éventuel d'un stimulus suite à une réponse, ce qui entraîne une probabilité accrue que la réponse se produisent à l'avenir.
Le renforcement positif est laprésentation d'un stimulus contingent suite à une réponse, ce qui entraîne une probabilité accrue que la réponse se produisent à l'avenir.
* Le renforcement continu, dans lequel un renforcement est présenté après chaque réponse souhaitée,
* Renforcement : Conséquence d'un comportement qui rend plus probable que le comportement soit reproduit de nouveau.
*
Notre exposé porte sur lechapitre 5 extrait de Psychologie sociale expérimentale par Robert Zajonc (1923-2008) psychologue Américain spécialisé dans la psychologie sociale et les phénomènes de groupe.
Ce chapitre traite du renforcement social et de l’influence qu’il a sur le comportement humain. Pour nous expliquer ce phénomène Zajonc s’appuit sur différentes expériences réalisées par d’autres psychologues.
Le premier cas quiexplique ce qu’est le renforcement social concerne un enfant de 21 mois qui terrorisait sa famille par d’insupportables colères répétées dûes à une maladie qu’il a contracté les 18 premiers mois de sa vie demandant une attention constante. Ce cas a été étudié par Carl Williams en 1959.
Ces crises de colère se sont développées lors de sa guérison puisque ses parents ne faisaient plus preuve de lamême attention qu’auparavant. Ces excès de colère se manifestés principalement lors du coucher. 3 personnes étaient nécessaires à son coucher : son père sa mère et sa tante qui tentaient de le coucher à tour de rôle . Il se rendaient bien compte que l’enfant avait le pouvoir et qu’il en jouait mais qu’ils étaient obligés de rester près de lui sans rien faire et attendre qu’il s’endorme pour enfinquitter la pièce. Si par malheur ils quittaient la pièce ou bouquinaient le petit garçon se mettait à hurler et exprimait sa colère jusqu’à l’obtention de ses désires. Ce manège durait en moyenne 1h30 à 2h tous les soirs.
Pour remédier au colère de l’enfant lors du coucher une méthode simple fut appliquée : un des parents ou la tante couhait l’enfant dans le calme et quittait la pièce le laissaitcette fois-ci crier et hurler sans intervention jusqu’à ce qu’il s’endorme. Cette expérience est réalisée sur une période de 10 jours. Le premier jour l’enfant hurla pendant 45minutes et s’endormis, le 7ème jour le comportement de colère a totalement disparu. Ces résultats montrent le succès de cette méthode puisque 2ans plus tard l’enfant est charmant, éveillé et ouvert. Cette méthode a permitde supprimer le renforcement positif dont faisaient preuve les parents et la tante. Ils ont appliqué un renforcement négatif durant l’expérience éliminant ainsi la réponse colère de l’enfant.
Il existe 3 moyens de parvenir à l’extinction d’une réponse : par suppression du renforcement positif, par application du renforcement négatif, par apprentissage de nouvelles réponses à l’opposées de cellesque l’on veut éliminer
Cette expérience montre qu’autrui a une influence de facilitation ou d’inhibition sur un comportement déjà existant et peut aussi contrôler l’orientation d’un comportement. Cette influence est un renforcement social qui dépend d’autrui .

Tout changement de comportement que ce soit une acquisition ou une extinction est en principe lié à un renforcement social généralementfait d’actions qui ne demandent que très peu d’efforts. Un simple hochement de tête, un acquiescement, un sourire approbateur ou des paroles telles que « oui » , « je vois » ou « mm-hmm » sont amplement suffisants. Certains travaux expérimentaux nous le montrent à l’évidence tel que celui de Singer en 1961.
Pour réaliser son expérience Singer divise une population d’étudiants inscrits en...
tracking img