Exposer

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1624 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Les Français s'inquiètent des perspectives d'évolution de leur niveau de vie
[ 28/04/10  ] [pic]
En baisse depuis le début de l'année, le moral des ménages a perdu trois points en avril, selon l'Insee. Le chômage et l'évolution du pouvoir d'achat renforcent leur pessimisme.
[pic]
Si le moral des industriels reprend du poil de la bête, il n'en va pas de même de celui des ménages. Pour letroisième mois consécutif, l'indicateur résumant leur opinion sur la situation économique s'est dégradé en avril. Selon l'enquête mensuelle de conjoncture publiée hier par l'Insee, il a chuté de trois points par rapport à mars, pour s'établir à - 37, soit 19 points en dessous de sa moyenne de longue période. En amélioration constante au cours de 2009, il repart à la baisse depuis le début de l'année etrevient à son niveau de l'été dernier. « Le pessimisme des ménages se confirme », constate l'Insee. « Même si la récession est maintenant loin derrière nous, les ménages sont à un stade où ils aimeraient voir le bout du tunnel mais comprennent que la situation va rester difficile », explique Natacha Valla, économiste chez Goldman Sachs.
Effectivement, si toutes les composantes de l'indicateur sedégradent, le jugement des ménages sur les perspectives d'évolution du niveau de vie en France se détériore particulièrement vite. Il a baissé de dix points en deux mois. La crainte de voir sa situation financière personnelle se dégrader est également plus forte. « Le fait que les ménages ne voient pas l'économie en rose est assez cohérent avec leur vécu, explique Benoît Heitz, chef de ladivision synthèse conjoncturelle de l'Insee. Le chômage continue globalement d'augmenter et les gains de pouvoir d'achat ralentissent puisque les revenus d'activité ne se redressent pas suffisamment pour compenser l'accélération des prélèvements obligatoires, contrecoup des baisses d'impôt de 2009, et le ralentissement des prestations sociales. »

Prudence sur les dépenses

Plus inquiets sur lechômage, les Français le sont aussi sur l'inflation, qui, même si elle reste modeste, remonte effectivement depuis février. « La réforme des retraites peut également peser sur la confiance, avance Pierre-Olivier Beffy, économiste en chef chez Exane BNP Paribas. Les Français sont réalistes et savent que cela sera forcément douloureux. »
Conséquence de ce cocktail, ils sont moins nombreux à jugeropportun de faire des achats importants (- 3 points). « Le contrecoup de la réduction de la prime à la casse automobile ne pèse pas seulement sur la consommation des ménages mais aussi sur leur moral, estime Frédérique Cerisier, économiste chez BNP Paribas. La corrélation entre cette enquête d'opinion et l'évolution de la consommation est ténue, mais il est sûr qu'aucun élément moteur ne viendradynamiser les dépenses des Français cette année. » Les achats de biens ont reculé de 1,9 % au premier trimestre. Ils avaient toutefois rebondi sur le seul mois de mars alors que le moral s'était, lui, replié.
FRÉDÉRIC SCHAEFFER, Les Echos

La stabilisation du chômage s'est confirmée en mars mais la situation reste fragile
[ 28/04/10  ] [pic]
Après avoir progressé en janvier puis quasiment stagné enfévrier, le nombre de demandeurs d'emploi n'ayant pas du tout travaillé pendant le mois a baissé de 0,2 % en mars, pour atteindre 2.661.300. Une bonne nouvelle avant le sommet social qui se tiendra le 10 mai à l'Elysée. Mais le nombre de demandeurs d'emploi ayant exercé une activité réduite progresse.
[pic]
Annoncé initialement pour avril par Nicolas Sarkozy, le sommet social pour l'emploi sedéroulera en définitive le 10 mai. Les syndicats espèrent que la mobilisation du 1 er mai rencontrera le succès afin d'obtenir des gestes de l'Elysée. En tout cas, la rencontre ne sera pas assombrie par une nouvelle dégradation de l'emploi. Selon les statistiques mensuelles publiées hier par Pôle emploi, le nombre de chômeurs n'ayant pas du tout travaillé a baissé en mars pour s'établir à...
tracking img