Exposition et sur exopsition des artistes

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1443 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le travail d’un artiste n’ existe que dans la confrontation avec l’autre, musées, galleries, marché de l’Art et plus de 150/Biennales par ans sont là pour ça. Mais, souvent les artistes se détournent des lieux d’expositons formelles pour détourner l’espace public. c’est notamment le cas Wim Delvoyequi au travers de sa sériegraphie «Susan, Out for pizza,Back in five minutes» donne au messsageannodin et issus du cercle privé une dimension gigantesque et public, puisque elle inscrite sur un flanc de montagne visible et lisible de tous. D’une façon plus contemporaine, l’oeuvre de Pipoletti Rist use de l’espace publicitaire New Yorkais pour exposer littéralement son auteur dans «Open my glade». Alors que mouchette.org, est quand à elle une oeuvre interactive donnant à voir partout et avecpérversité,une jeune fillette. Ont peut alors se questionner sur les enjeux des artistes à s’ (sur) exposer grâce au détournement des espaces publics? Nous verrons qu’ inévitablement ce choix de supports n’est pas annodin et entraine une bonne visibilité, mais qu’il a tendance a être intrusif tant dans notre vie puisque on a pas le choix mais aussi dans celle de l’artiste qui s’expose pour exister...1. Le détournement de support dits non artistiques pour faire passer un message.
-Le support donne du sens
.Pipilotti Rist expose sur Time Square, dans sa performance elle se démaquille en frottant son visage contre une vitre creant ainsi des mimiques grotesques et trés peu flatteuse -> déconstruction du masque maquillé et la déformation du visage aux traits fins, Pipilotti Rist contrecarrele beau paraître des spots de publicité qui sont normalement diffusés à cet endroit. Le détrournement de l’ espace publicitaire c’est aussi fait par Barbara Kruger dans «I shop therefor i am» qui pointe du doigt les habitudes des consommateurs avec cette éspece de mise en abime faite grâce au média publicitaire, puisque si il le voyent, c’est qu’il consomment et sont fortemment attirés par la pub,donc sont concernés par le message. .Mouchette.org est un site web dont on ne connait pas le createur, il nous présente une fillette de 13 ans qui s’ exposerait sur sa propre plateforme sociale apparament beaucoup fréquentée un èspece de Blog. Par le média internet l’artiste expose cette jeune fillette quelque peu déranger et morbide ( papa+maman=viande, Fan club avec comme fond le masque de Jason(Vendredi 13), comment se sucidier à 13ans...) d’une façon trés intruisive, on sait même où elle habite... Même si Mouchette nous assure qu’elle a la permission de sa chaire et de son sang( ses parents) et qu’elle a le droit de tout faire tant qu’elle reste derrière l’écran...cette fillette se donne à nous et nous pouvons régir à chaque chose en envoyant un mail à tout instant, lui en demanderplus en somme... Il y’ a donc quelque chose de trés malesain derrière ce site aux allures «d’annonces pédophile». Mais ici il n’ y a pas qu’ une dénnonciation des dangers d’internet tels et que la réalité virtuelle est la réalité et non quelquechose diciossable ,qu’il faut proteger nos enfants... (Quelquechose de souvent rabbacher mais la communication de ses thèmes à travers ce média et beaucoupplus forte. Toutes ces intrusions possible dans (la vie de) la fillette par la navigation riche et déconstruite, nous font entrer en elle et son univers malsain...) Il y a surtout la notion de censure qui est importante, puisque d’entrer de jeux il expose sa lettre de mise en demeure suite aux poursuite de la veuve Bresson, auteur du film originel Mouchette. L’artiste a été obliger de supprimer cesréférences mais a tenu à nous préciser qu’il a été victime de la censure. Mais c’est la seule censure puisque tout le reste du site , de la sexualité affichée de l’ adolescente en passant par les témoignages d’envie de suicide des internautes, est sujet à aucune censure ni morale...

. Wim Delvoye est un habitué du genre, puisqu’ il met à l’honneur un animal considéré parfois comme impur ou...
tracking img