Expression personelle " se nourrir " noté 18/20 niveau terminale bts

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1103 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Devoir Maison Français
Sujet : Définir dans un texte argumentatif illustré d’exemples le mot « Se nourrir ».

« Se nourrir » est un très vaste mot, qui comprend, énormément de sens, dans des domaines assez variés. L’être humain, lui, est sujet à de nombreuses nourritures, qui le font grandir chaque jour. Ces nourritures, sont entre autres composées selon le célèbre auteur : Jean Gouyé,d’après son œuvre « Je suis un être exquis » publiée en 2001 de compréhension, d’amour, d’instruction, de justice, d’intelligence et de joie. A ceux-ci je vous exposerais à quelques situation. Cela, nous amène à nous demander aussi si l’acte de se nourrir relève de la nature ou de la culture.

Dans un premier temps, nous allons nous pencher, sur la nourriture proprement dite : C’est-à-dire, celle quinous est physiologiquement nécessaire à notre survie. La seule raison, pour laquelle, l’homme ose regarder la mort en face, Comme nous le démontre : Noel Chatelet à travers son livre « Corps à corps culinaire » publié en 1977. D’où la citation : « Face à la nourriture, le corps ne sait rester neutre, il est prêt à toutes les folies, à toutes les fantasmagories, et la mort ne lui fait plus peur. »Tout d’abord, il est bon de savoir, que notre appétit influe sur notre corps et notre mode de vie. Un jour, quelqu’un a dit « Dites-moi ce que vous mangez et je vous dirai ce que vous êtes », cité dans un communiqué de presse le 17 mai 2007, sur le site : «  www.FMCOEUR.NB.CA », site spécialisé dans les maladies du cœur. C’est pour cela qu’il faut manger sainement, tout en variant la nourriture,et sans abus.
En plus de varier son alimentation, il faut aussi faire attention aux risques encourus par l’excès de celle-ci. La boulimie est une maladie générée par l’abus de nourritures. Celle-ci, entraine beaucoup de problèmes physiques chez la personne ciblée. Celle-ci ne mesure plus sa faim ce qui lui offre une possibilité beaucoup plus grande de se nourrir que pour une personne définie detype standard. Ce qui entraine une obésité plus ou moins forte. Il y a aussi, le diabète, qui est une maladie issue d’un trop grand taux de sel dans le sang, pouvant causer des problèmes circulatoires, mais issus de l’excès de graisses dans les cavités de conduits artériels. Ces deux maladies citées précédemment, font encourir des risques mortels car elles influent sur le système cardio-vasculaireet peuvent être source de problèmes cardiaques, comme : des essoufflements, des crises ou encore, l’arrêt du cœur.
Enfin, la cécité de se nourrir, peut entrainer des problèmes aussi. On appelle ça l’anorexie, c’est une maladie aussi, elle se contracte à long terme par le fait de se priver de nourritures, ce qui entraine, un affaiblissement de la personne, pouvant aller jusqu’à causer desproblèmes cardiaques et une hospitalisation, car la personne, ne ressent plus du tout le besoin de manger, et donc se laisse mourir. La nourriture est vitale et donc chacun de nous doit se nourrir d’abord, et se faire du bien ensuite. Le tout avec modération. La malnutrition entraine des problèmes physiques, les problèmes physiques entrainent des problèmes mentaux, les problèmes mentaux aggravent letout, et surviennent ensuite, les maladies pouvant engendrer la mort. Donc à nous de nous préserver.

Dans un second temps, l’homme a besoin de se construire intellectuellement, pour s’assurer un avenir confortable et s’orienter vers un métier qui lui convienne le plus.
Pour commencer, il y a l’instruction, qui de nos jours est obligatoire, mais aussi nécessaire, car sans instruction, l’espéranced’avoir une vie appréciable est quasiment nulle. Car sans elle, il est peu probable de trouver un travail, surtout en ce moment ; l’obtention d’un diplôme est maintenant impérative, et le savoir aussi. C’est ce que Gustave Le Bon nous fait partager à travers sa citation : « La nourriture intellectuelle donnée par l’instruction est comparable à la nourriture matérielle, ce n’est pas ce que...
tracking img