Expressionnisme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (291 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L’Expressionnisme
Mouvement essentiellement germanique qui se repend de la fin du XIXe siècle au milieu des années 20. En réaction à la peinture réaliste et au Rationalisme. Lesprécurseurs sont Van Gogh, Gauguin, Edouard Munch ainsi que le mouvement Fauvisme (Audace, couleurs violentes, Instinct).

Contexte : Période d’entre deux guerres : dénonciation du monde danslequel les artistes vivent où la violence, l’horreur et la terreur sont présentes. Il dénonce aussi la dureté du monde moderne : urbain.
Figure : Schématisations, stylisations deséléments, des silhouettes.
La facture est brutal, visible : trace de la matière rugueuse.
Couleurs : souvent pur, acide, posé avec brutalité, parfois de fort contraste.
Ils banissent les ocres,les terres, les gris.
Ligne : Anguleuse, tourmentée jusqu’à déformer les sujets et créant des effets presque caricaturaux.
Les principaux représentant du mouvement sont dans le groupeDie Brücke (= le pont) fondé en 1905 par : Ernest Ludwig, Heckel,Schmidt-Rottluff, Kirchner, puis Nolde, Pechstein, Müller à Desde. En réaction à l’impressionnisme, c’est un mouvementqui touche de nombreux domaines : littérature, théâtre, cinéma, architecture, peinture. C’est la traduction des états d’âmes de l’artiste qui est mené par une vision angoissante de leurépoque (1er guerre mondiale) et dénonce la dureté de la vie. Le groupe est transféré a Berlin en 1911 et dissous en 1913.
Dans la dynamique du mouvement expressionniste, le groupe DerBlaue Reiter (=provient de la publication de l’almanach « Le Cavalier bleu ») se rassemble à Munich autours de Kandinsky, Franc Marc et August Macke entre 1911 et 1916. Le mouvement est baséessentiellement sur l’enchantement de la couleur et le lyrisme du graphisme. Les peintres se consacrent à leurs thèmes favoris en cherchant une délivrance à l’angoisse de la guerre.
tracking img