Exprime toi.

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2060 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
"On dit que la chose la plus triste à laquelle un homme doit faire face c'est ce qu'il aurait pu être. Mais qu'en est-il de l'homme qui a fait face à ce qu'il était? Ou à ce qu'il aurait pu ne pas être? Ou ce qu'il ne pourra plus être? Choisir le droit chemin n'est jamais facile. C'est une décision que nous prenons avec seulement nos coeurs pour nous guider. Mais quelquefois on trouve notre voieen quelque chose de mieux. Parfois, on se bat contre le regret et le remord de nos erreurs, notre méchanceté ou notre jalousie, et la honte que nous éprouvons de ne pas être la personne que l'on voudrait être. C'est à ce moment-là que nous trouvons notre voie en quelque chose de meilleur...ou que quelque chose de mieux trouve sa voie en nous."

"Je l'ai tellement dit mais cette fois-ci, c'estpour de bon, tu as choisi.Tu as préféré ta vie de con, le bonheur nous aurait ennuyés. On crèvera chacun de notre côté....Et quand je parle de nous au passé, on me rit au nez..Parce que je dit "nous"

J'étais le peu de toi, et je courrai vers toi. Venant de mes souvenirs, et de mes rêves, je savais que tu allais partir un jour. Maintenant, je m'en souviendrais toujours de toi. Parce que tu nepartiras jamais de mon coeur, tu me connaissais si bien. Pour les fois que tu m'as fais ouvert au monde. Tu étais ma voix que je n'avais plus de voix. Et quand j'avancais, c'était pour aller vers toi. Parce que je t'aimais, et que tu m'aimais.

Et puis soudain, au moment de se séparer, l'émotion monte. Nous retenons nos larmes, mais elles coulent à l'intérieur de nos visages. Son rire d'enfant, jene l'entendrai plus. Mon successeur en profitera à ma place, si elle le fait rire. Il est devenu un étranger. Nous nous quittons pour poursuivre notre chemin, chacun de son côté. Je sors de la voiture et elle s'éloigne...Dans un beau film, je me mettrais à courir après la voiture sous la pluie, et nous tomberions dans les bras l'un de l'autre au prochain feu rouge. Ou bien ce serait lui quichangerait d'avis, soudain, et arrêterait la voiture. Mais nous ne sommes pas dans un film. Nous sommes dans la vie où les voitures ne s'arrêtent pas.

Je te hais, pour tout le peu qu'il te reste. Je te hais, par le fait que tu es parti trop tot. Je te hais, parce que tu n'as pas autant apprécier alors que tu le disais. Je te hais, parce que tu n'as jamais cessé de tourner, et que je suis resté là, àattendre un nouveau moment, un autre jour, je n'oublie pas. Je te hais, parce que tu dormais avec l'ennemi. Je te hais, parce que l'on que je te regardais, tu ne me voyais pas, alors que j'étais bel et bien là. Je te hais, parce que tu as toujours tendance à rire, alors que tu souffres depuis toujours. Je te hais, parce que tu es parti, et que m'as laissé dans une décadence. Je te hais, admire ladébauche dans laquelle je vis. Je te hais, regarde-moi dans les yeux, et compare ta vie à la mienne. Je te hais, pour tout le peu qu'il me reste de toi, et de nos pensées passées. Je te hais, parce que jamais tu n'as cessé de parler au passé. Regarde-toi, qui est seul désormais?

"Il pleut. J'entends ces voix lancinantes au loin. Pourquoi toujours ces questions ? Pourquoi le bonheur et le malheur.Pourquoi le sourire et l'amertume. Pourquoi l'amour. Pourquoi tous ces pourquoi ? Pourquoi passe-t-on notre vie à se questionner à propos de tout ça. Pourquoi ne prenons nous pas plutôt le temps de vivre. Le temps d'aimer et de sourire, sans se soucier du reste et en effaçant le malheur. Saccageant toute signification à ce mot. Pourquoi ces façades et cette hypocrisie ambiante. Pourquoi. Je nesuis pas celui que vous croyez. Je ne suis pas, tout court. Comme je l'écrivais naïvement il y a longtemps, je suis une boite de rêves. Une boite à rêves. L'espoir c'est de penser qu'un jour peut-être, ils n'en seront plus. J'avais peur de me perdre au détour des chemins. Mais même les méandres les plus torturés ne pourrait me faire lâcher prise. Je ne peux perdre le fil conducteur. Si je devais...
tracking img