E Z A B O T O , VlLLE CRUELLE

UNE DIALECTIQUE DU

MEME

ET DEL'AUTRE Myriam Mallart

Filologa, Universitat de Barcelona

Eza Boto estle pseudonyme sous lequel Mongo Beti écrit Ville cruelle' en 1954, lorsquele Cameroun est sur le point d'obtenir son indépendance. Le titre d uroman, pose de facon explicite le lieu autour duque1 se centre la narration:une ville coloniale imaginaire nommée Tanga, oh s'entremelent et s'opposentdeux cultures: la culture autochtone, indigene de ce pays de 1'Afriquenoire et la culture européenne des colons. La ville s'avere donc etre lemeilleur prétexte pour faire découvrir au lecteur la cohabitation, dans unmeme espace, de deux cultures différentes. Un livre, donc, qui nous insere [à continuer]

Lire la dissertation complète

Citer cette dissertation

APA

(2013, 03). Ezaboto. Etudier.com. Récupérée 03, 2013, à partir de http://www.etudier.com/dissertations/Ezaboto/529694.html

MLA

"Ezaboto" Etudier.com. 03 2013. 2013. 03 2013 <http://www.etudier.com/dissertations/Ezaboto/529694.html>.

MLA 7

"Ezaboto." Etudier.com. Etudier.com, 03 2013. Web. 03 2013. <http://www.etudier.com/dissertations/Ezaboto/529694.html>.

CHICAGO

"Ezaboto." Etudier.com. 03, 2013. Accédée 03, 2013. http://www.etudier.com/dissertations/Ezaboto/529694.html.