Faaaaaaaaaaables

Pages: 2 (251 mots) Publié le: 1 mars 2011
Les animaux malades de la peste

Intro : 1ère fable du 2e recueil, dédié à Mme de Montespan.

I. L’argumentation des animaux

1. Le lion : incarne lapuissance, pouvoir royauté.
( Argumentation : habile stratégie qui fait preuve d’hypocrisie.
( 1er mots : termes affectifs, références religieuses ethistoriques
( Bouc émissaire

( Puis il s’accuse sans indulgence : termes péjoratifs (appétit glouton), interrogation, gradation. Le « donc » final l’amène às’accuser mais ce n’est qu’une stratégie.

2. Le renard : Il minimise les crimes du lion et dévalorise les victimes ( flatteries.
( Argumentation trèshabile qui innocente le lion et lui permet de ne rien avouer (pas de « je »).

3. L’âne : discours honnête qui fait preuve de naïveté et d’ignorance de la cour.Discours extrêmement maladroit ( il se condamne.

4. Le loup : discours très violent dans les termes qui dévalorise à l’extrême l’âne (« pelé », « galeux »).( Renforcé par l’antithèse, l’hyperbole et les allitérations en P .

II. L’argumentation indirecte de La Fontaine

1. Le but de La fontaine :montrer que la justice est soumise à la hiérarchie sociale. L’antithèse souligne l’injustice.

2. La démonstration de La Fontaine : renforcer par le prélude quiprésente une image très sombre du monde.
( Champ lexical de la guerre, violence.
( tableau pathétique du vers au vers 14.

Conclusion : La Fontainemontre la soumission de la Justice face à la hiérarchie sociale avec un champ lexical de la violence, des thèses et des chiasmes. Il n’y a pas vraiment de morale.
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !