Fable

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (486 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Commentaire sur a fable du « renard et le bouc » de f Jean de la Fontaine
Introduction :
Au XVII siècle, la société se concentre autour de lacour du roi. Les écrivains comme La Bruyère ou La Fontaine soulignent les nombreux travers de leurs temps dans leurs œuvres fidèles à l’idéal classique : instruire et plaire.
           Ainsi en1668, Jean de La Fontaine publie ses Fables, dans celles-ci, des apologues inspirés d’Esope tirent les leçons de cette observation sociale. Cela fait aussi référence a la légende mythologique de« epimeter et prometer »
          La fable 5 du livre III : « Le renard et le bouc » illustre la nécessité de bien examiner les conséquences avant de se lancer dans une  aventure.
Mon explication suivrales grandes parties de ce texte : la situation initiale d’abord, le dialogue et les péripéties ensuite, la double leçon enfin. 

Autobiographie :
Jean de la Fontaine (1621-1695) née en Champagne aChâteau- Thierry. Son père était maitre des eaux et forets, il fera comme son père. Il a fait des études de droit. Il se partage entre Paris et Château-Thierry. Il rencontre Nicolas Fouquet qui et lemaitre des finances qui pour lui jean de la fontaine et un grand écrivain. Nicolas Fouquet confond c’est dépense personnel avec ceux du roi et c’est pour cela que il fut emprisonner. Vu lesfréquentations de la Fontaine il et mal vu par le roi. En 1663 il publie un recueil de contes pour le quel il s’inspire de Bocace auteur italien, ce sont des recueils pornographique. Ceci et une deuxièmechausse que le roi n’apprécie pas. En 1668 il écrit son premier recueil (i-iv) « Fable choisie mise en vers par Monsieur de la fontaine ». La Fontaine et sous l’aile de l’hôtesse de la Sabliere.L’hôtesse demande a la Fontaine de publier un second recueil. Le second recueil et publier en 1678.Grace a ces recueils Jean de la Fontaine remonte dans l’estime du roi, en 1684 il et reçu a l’académie...
tracking img