Fables

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (698 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Dialogue argumentatif

Une fille du nom de Sandra, âgé de 15 ans, lisait un ouvrage qui était le cinquième livre des fables de Jean De la Fontaine. Son frère jumeau Lawrence, garçon ayant unniveau élevé en culture générale la vit et demanda son avis sur l’ouvrage. Sa sœur était exaspérée car on lui avait imposé de lire cet ouvrage pour son cours de français et elle n’appréciait pasparticulièrement les œuvres de Jean de la Fontaine. Là commence une discussion autour de cette œuvre :

Lawrence : « Voyons Sandra… Les fables de Jean de la Fontaine ne sont pas que des livres pour enfants… »Sandra, excédée : « Qu’est-ce qu’un livre racontant la vie d’animaux parlants, rapportant les malheurs des uns et le bonheur des autres, si ce n’est pas un livre pour enfants? »

Lawrence :« Petite sœur, les animaux ne sont qu’une facette symbolique des fables de Jean de la Fontaine. Ils représentent les gens de sa société actuelle et montrent les bons mais aussi les mauvais caractères desHommes par ses fables. De nombreuses choses sont démontrées en bien ou en mal et beaucoup en ont tirent des leçons…»

Sandra, le coupant : « Ah oui?! Alors montres-moi, mon cher frère, ce que veutdémontrer cette fable "Le Loup et le Chien" puisqu’il est si facile pour toi de voir les choses autrement? »

Lawrence : « Eh bien, la morale de cette fable est que la liberté est plus importante que ladépendance d’une personne haute placée… »

Sandra, le coupant encore une fois : « Mais comment aurait-je pu le savoir? Comment pourrais-je comprendre un mot de cette fable si elle est en rimes? »Lawrence : « Tout simplement parce que cet auteur cherchait à faire passer un message à travers ses fables et les rimes permettent de donner un aspect vivant de ses fables comme les contesmerveilleux. Par exemple pour Le Chien et le Loup, le chien représente les courtisans à la Cour du Roi qui flattent, obéissent aveuglément au souverain pour obtenir ses faveurs au contraire du loup qui...
tracking img