Fait divers

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (406 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Sujet : Transformez ce récit en un fait divers d’une quinzaine de lignes. Votre texte comprendra un titre, un chapeau et des intertitres. Vous présenterez votre article sous forme de colonnes.Faites attention à l’orthographe et à la grammaire.

Deux jeunes filles de 17 et 18 ans, élèves dans une école de secrétariat, ont emprunté chacune un vélomoteur. Elles ont repéré une dame en bleu avecun sac à main en cuir noir qui attend l’autobus.

La ronde des vélomoteurs se referme, ici, sur la grande rue de la Liberté. […]
La dame en tailleur bleu est seule, au bord du trottoir comme sielle dormait. Les vélomoteurs roulent tout près du trottoir, dans le ruisseau. […]
Presque sans ralentir, le premier vélomoteur est monté sur le trottoir, il s’approche de la dame en bleu. Quand celase passe, et juste avant de tomber, la dame regarde Martine qui roule devant elle dans le ruisseau, elle la regarde enfin, ses yeux grands ouverts qui montrent la couleur de ses iris, qui donnent lalumière de son regard. Mais cela ne dure qu’un centième de seconde, et ensuite il y a ce cri qui résonne dans la rue vide, ce cri de souffrance et de surprise, tandis que les deux vélomoteurss’enfuient vers le carrefour.
Le cœur bondit dans la cage thoracique, et dans la main de Martine serrée sur le sac noir, il y a la sueur. […] Loin devant, Titi s’échappe, ses cheveux rouges flottant dans levent. Son vélomoteur est plus rapide, et elle passe le carrefour; elle s’en va. Mais à l’instant où le deuxième vélomoteur franchit le carrefour, le camion de déménagement bleu sort de la rue […] etson capot happe le vélomoteur et l’écrase contre le sol avec un bruit terrible de métal et de verre. Les pneus freinent en hurlant.
Sur la chaussée, derrière le camion bleu, le corps de Martine estétendu, tourné sur lui-même comme un linge. Il n’y a pas de douleur, pas encore, tandis qu’elle regarde vers le ciel, les yeux grands ouverts, la bouche tremblant un peu. Mais un vide intense,...
tracking img