Familale

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (357 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
1) UNE EXISTENCE MONOTONE ET TERNE

* Simplicité du poème -> même structure et absence d'adjectifs qualificatifs
unité syntaxique (de sens) = vers : pas de rejet
rimes : [er], [is], [o], [ote]pas de ponctuation: juxtaposition
temps : présent d'habitue (parce que répétition des choses du quotidien)
pas de connecteur (sauf « quand » v.14), donc pas d'évolution

=> pour montrer l'avenirtout tracer du fils

Mécanique du langage réduit, révélé par ces répétitions mais aussi mécanique de leur vie

* Même mot repris : mère, fils, père, affaire, guerre...
Même expressions : la mèrefait du tricot, le fils fait la guerre...
=> aucun terme unique ce qui renforce la monotonie !

* La faille :
vers qui se distingue par la rime : vers 18 = « le fils est tué il ne continue plus »-> seul rime en [u.]
3 destins tout tracés, 1 s'arrête : à cause de la mort
mais tout continu comme avant : les affaires, le tricot...
=> conscience du personnage en moins -> tragédie silencieuse(rien est dit sur leur peine)

2 phrases interrogatives = ritournelle, fantaisie verbale, connivence (complicité) avec le lecteur.

2) SATIRE SOCIALE :

* référence au titre :
adjectif féminin,personnage indéterminés (le, la) : aucune caractéristique
-> famille type : idéale bourgeois = réussite, soumission, obéissance
« travail, famille, patrie » gouvernement de Vichy (pas encore en placeà l'époque)
c'est ce que dénonce Prévert (voir vers 12)

Référence à l'économie pour le père
Le fils : avenir avec son père

* condamnation de la guerre :
banalisation de la guerre : unehabitude
mise en parallèle des 3 : tricot, guerre, affaire

vers 21 : guerre bien entourée, rime avec cimetière
« affaires » dominent la guerre, qui elle est minimisée
mère « naturelle » alors que laguerre sa ne l'est pas.

Parle de toute les guerres, 14/18, 1870... -> généralisation

* condamnation des mentalités :
préjugés, raisonnement étroit et pauvre= ouverture d'esprit restreinte...
tracking img