Famille je vous haie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (275 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
I. Familles, je vous haie : phase de l'adolescence
la famille = cadre ou règne l'autorité des parents, notamment du père
père, figure de l'autorité tandisque mère figure de l'amour.
Or, parfois désir de liberté contre cette autorité ou de l'amour maternel
Les malheurs de Sophie, comtesse de séguir : mèrefigure d'autorité parentale, traite mal sa fille Sophie qui la déteste.



II. Familles, je vous haie : = familles, je vous aime
Paradoxe car tentative de sedétacher de la famille mais ce sentiment de haine, nous l'en empêche
ce sentiment de haine peut etre éprouver que si on aime la famille. ( seule une personnequ'on aime peut nous faire du mal parce qu'on n'est pas indifférent).
On ne choisit pas sa famille, donc on éprouve une certaine obligation de l'aimer, dela respecter. Obligation familiale


III. le besoin de s'échapper pour s'ouvrir au monde

premier cadre de sociabilisation
mais, il faut s'en détachersi on veut appréhender le monde extérieur.
Le domaine familial a tendance a couvé l'enfant, notament la mère, le protéger. Impose aussi leur façon de penser,leur idée.. l'enfant ne se construit plus.
Exple . Gile , amour étiuffant de sa mère, il ne découvre ses plaisirs que lorqu'il part en voyage seul,
mort desa mère libérateur

Today, le concept de famille est placé au second plan chez l'homme. Dveloppement de l'individualisme. Autorité parentale presquedisparue, non souhait de l'enfant d'être comme son père …

Famille , est une étape importante de la vie mais qui doit être oublier pour s'insérer dans le monde.
tracking img