Famille, je vous hais

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (718 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Français : écrire une dissertation.
« Famille, je vous hais. »

« Je préfère l’incinération à l’enterrement et des deux à un week-end avec ma famille ». Cette citation de Woody Allen montre unehaine très forte envers sa famille. Mais quels sentiments peut-on avoir envers sa famille ? Peut-on la détester à un point inimaginable ? Oui ! Mais dans quels cas peut-on la détester ? Certains cassont-ils mieux acceptés que d’autre ? Pour mieux le savoir, nous parlerons des cas où la famille peut être violente aussi bien verbalement que physiquement et des cas où la famille peut être intolérante.Peut-on quand même aimer sa famille? Oui. Dans ce cas, nous parlerons des familles où tout se passe globalement bien.

En effet, dans certains foyers, la phrase « Famille, je vous hais » setransformerait plutôt en « Famille, je vous aime ». Ainsi, dans certaines familles, la vie quotidienne se passe bien malgré quelques petites disputes. Les parents soutiennent leur enfant lorsque ceux-ci sontconfrontés à une difficulté. Par exemple, lorsqu’un enfant se retrouve en échec scolaire, les parents peuvent l’aider à surmonter cet échec soit en inscrivant l’enfant à un cours de rattrapage ou enexpliquant la matière (Argument par l’exemple).
En outre, l’enfant peut en vouloir à son parent pour quelques bêtises comme le fait qu’il n’a pas pu sortir ou regarder son programme télé préféré(argument par l’exemple) mais jamais en vouloir profondément d’une haine intense. Tout le monde a déjà boudé ses parents pour un refus de sortie ou autres (Argument ad populum). Mais la vraie haineprofonde et intense ne vient pas de là.

Dès lors on peut se demander d’où vient la haine profonde qu’on peut avoir envers sa famille ? La haine vient d’événements graves. Comme lors d’un inceste ou decoups. (Argument par l’exemple) On a le droit de détester sa famille pour plusieurs raisons, comme, dans les cas où elle peut être violente physiquement et verbalement (argument par l’exemple)....
tracking img