Fanatisme - voltaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (285 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Voltaire Article « Fanatisme »

Résumé
Dans cet article Voltaire présente sa définition de fanatisme. Il utilise d’abord l’analogie et compare entrel’enthousiaste (rêveur inoffensif) et le fanatique (fou/folle capable d’assassiner pour défendre ses croyances). Il fait référence à divers faits historiques pour exemplifierun fanatique ; on peut le reconnaître comme celui qui est obsédé pour une religion, une doctrine, une personne, etc. d’une foi absolue et aveugle. Il/elle ne tolèrepoint que personne ose le contrarier, donc il croit que tuer est justifiable. Il qualifie le fanatisme comme une terrible maladie incurable et épidémique. Pourtant ilexiste un remède : la philosophie, car elle a l’effet de rendre l’âme tranquille.
Façon d’écrire de Voltaire
Ce texte, nous présente une définition du « fanatisme » enutilisant des exemples bien clairs du comportement typique et motivations d’un fanatique. On pourrait bien dire qu’il s’agit d’une sorte d'étude clinique ou l’on observeles mêmes profils psychologiques en les personnes qui souffrent de la maladie.
Mon opinion
Je suis tout à fait d’accord avec Voltaire, car définitivement l’on peuttrouver diverses exemples de les terribles actions qu’un fanatique est capable de faire en nom de sa « foi ». D’ailleurs on peut nommer un exemple un peu plus récent :l’attaque aux tours jumelles en NYC le mois de septembre 2001 pour le groupe de talibans. A mon avis tout type de fanatisme est dangereux (le religieux encore plus car est ungroupe de personnes agissant ensemble). C’est vrai que c’est une terrible maladie, mais il y a de cas où le « malade » ne connaît pas une autre alternative de foi.
tracking img