Fascisme de mussolini

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (273 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Mussolini affirme en 1921, au sujet des fascistes : « Nous, nous sommes comme les communistes, nous croyons à la nécessité d'un état centralisateur, qui soumettechacun à une discipline de fer : avec cette différence qu'ils arrivent à cette conclusion à travers l'idée de classe et nous à travers celle de nation ».Mussolini résume ici les grandes lignes de l'idéologie fasciste. Celle-ci repose sur le nationaliste, l'exaltation de la grandeur nationale, l'affirmation d'un hommenouveau, et ce, par la violence, et enfin sur la considération du peuple comme un tout universel et indissociable. Puis, lorsque le fascisme s'étend à un État,l'organisation fasciste peut se résumer par l'encadrement de la société (politique, social, culturel), la répression de l'opposition (polices secrètes telles quel'OVRA en Italie et la Gestapo en Allemagne), ainsi que par un parti unique qui organise notamment la propagande axée sur le nationalisme et le culte du chef. Le termede « fascismes » entraîne l'idée de plusieurs fascismes et il faut donc associer au fascisme italien la forme de fascisme allemand qu'est le nazisme, qui reprendles structures initiées par Mussolini en Italie. Dans une moindre mesure, les régimes autoritaires de droite en Europe de 1922 à 1945 vont également se fondersur le nationalisme, un système de répression, un parti unique et un dictateur qui possède les pleins pouvoirs. Cependant, ils se différencient des fascismesnotamment par l'idéologie et par l'absence d'encadrement total de la société comme il est possible de l'observer au sein de l'Italie fasciste et de l'Allemagne nazie.
tracking img