Faut il craindre le regar des autres?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1143 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
FAUT-IL CRAINDRE LE REGARD DES AUTRES ?

« L’enfer c’est les autres », c’est sur cette phrase que s’achève Huis-Clos, célèbre pièce de Sartre. Ainsi nous pourrions supposer, a priori, que nos rapports avec les autres seraient toujours cruels, empoisonnés, infernaux. Les trois personnages de Huis Clos sont condamnés à une éternelle promiscuité, il leur est littéralement impossible d’échapper auxautres, a leurs regards. On peut alors se poser la question faut-il craindre le regard des autres ? Le regard d’autrui peut-il nous porter atteinte ?
Le verbe craindre nous amène à une idée de peur, d’appréhension, l’associer aux regards des autres, c'est-à-dire à tous ce qui n’est pas moi, nous incite à réfléchir sur le jugement d’autrui et le rapport avec moi-même car autrui peut-être a lafois mon semblable et un sujet différent de moi.
Ce sujet met en question le difficile rapport du moi aux autres. Que sont les autres pour moi ? Et peut-on affirmer de droit que le regard d’autrui doit être craint, c'est-à-dire tenu a distance par peur d’un risque ? Peut-on considérer autrui comme un juge dont le seul regard va délivrer la sentence ?

I) Le regard que les autres portent surnous peut nous affaiblir puis nous détruire.

* Le regard d’autrui, par son jugement subjectif, ne nous est jamais indifférent
→ Selon Michel Tournier, Autrui est la pièce maitresse de notre univers donc la rencontre avec les autres est inévitable que ce soit avec notre entourage ou dans la rue. Avant l’instrument de communication qu’est la parole, il y a le regard : fondement de notrelangage, il représente l’élément premier de communication entre les êtres vivants. Il semble donc naturel de se demander ce que signifie le regard d’autrui. Nous y prêtons attention qu’on le veuille ou non.
* S’il est méprisant il peut nous détruire, nous introvertir, nous faire perdre confiance en nous 
→Le regard des autres peut dans certains cas engendrer des maladiespsychosomatiques (dépression et désespoir), une sensation de solitude, les harcèlements moraux poussés à son paroxysme peuvent conduire au suicide.
* La crainte éprouvée par une personne face à une tierce personne naît du sentiment d’infériorité ressenti par la personne émettrice de ce sentiment de crainte.
→ La crainte du regard des autres, même s’il n’entraine pas tous le temps des maladies psychosomatiques, peut créerou aggraver un manque de confiance en soi qui empêchera l’individu de vivre sa vie comme il l’entend. Cet individu peut ressentir un certain blocage vis-à-vis du regard d’autrui et se renfermera sur lui-même.
Cependant le terme ‘autrui’ recouvre aussi bien notre entourage, amis et famille, que les étrangers qui constituent notre quotidien. Faut-il craindre tout autant le regard de nos amis queceux qui ne peuvent prétendre à ce titre ? Les regards des étrangers sont-ils nécessairement hostile ?

II) Le regard des autres n’est pas toujours austère à notre encontre

* Le regard d’autrui me sort de ma solitude, me donne en quelque sorte une épaisseur, ainsi qu’une consistance, a fortiori si cet autre s’avère être un ami, au regard alors bienveillant
→ Les amis, les famillesconsidérées comme autrui portent un regard sur nous et pourtant il ne nous détruit pas moralement.
* Il y a méprise quant au regard d’autrui et à sa valeur
→Le regard de l’autre ne nous veut pas nécessairement du mal. A cet égard Epictète souligne «  Ce ne sont pas tant les choses, les événements eux-mêmes qui troublent, empoissonnent l’homme a son insu, que la représentation qu’il peut bien enavoir ».
* Ce n’est pas dans les choses elles-mêmes que réside le mal, mais, bien au contraire, dans nos propres jugements
→ C’est nous qui nous imaginons nous-mêmes qu’il peut nous être nuisible, nocif, nous inventant du coup de fausses craintes. Ainsi dans cette perspective, nos craintes ne sont pas fondées et s’avèrent purement subjectives. Le regard d’autrui ne devrait donc pas nous...
tracking img