Faut-il lutter contre les cycles conjoncturelles ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (311 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Dissertation : « Faut-il lutter contre les cycles conjoncturelles ? »
Keynes : => contracycliques (stop and go)
Friedman => procyclique
I. OUI
A. car les fluctuations réduisent larichesse
- crise frumentaire de l’ancien régime (récolte bonne : prix baisse et inversement), tout ceci accompagner de chômage
B. Quelles sont de surcroît répétitive (récurent)
- fluctuations descycles d’étau de Juglar, innovation de Schumpeter
- ex : faillite bancaire au XIX et les krach
- imperfection du marché, asymétrie d’information (Akerloff), Phelps, C&A : l’accélerateur.
C. d’oùla nécessité de politiques anti ou contracycliques.
- keynésienne (stop and go) qui font référence à un output gap (PIB potentiel, l’écart entre économie réelle et ce qu’elle aurait pupotentiellement être en PIB) d’où une relance des politiques keynésiennes par une politique budgétaire déficitaire avec son effet multiplicateur d’Ivt ou au contraires des politique de stop and go en périodeinflationniste
A priori, il apparaît légitime de lutter contre les cycles conjoncturelles

II. Mais
A. mais existence de stabilisateurs automatiques.
-Si l’activité ralentie, les recetteségalement se réduisent ce qui crée automatiquement un déficit budgétaire.
- de même la protection sociale avec l’augmentation des chômeurs va accroitre les dépenses publiques
- l ‘économie reste toujours enéquilibre : (FRISCH : le cheval à bascule, force de rappel de RICARDO, loi de SAY, TCR)
- choc monétaire, choc stochastique, souvent à l’équilibre

B. Mais de peu d’utilité dans une économiemondialisé
- expérience négative de MONROY en 1981 , politique de relance avec augmentation des salaires
- politique keynésienne : on s’endette pour relancer la croissance
- A l’heure actuel, lescapitaux vont et viennent d’un pays à l’autre
C. Ou alors dans le cadre d’une économie européenne

Mais problème des déficits budgétaires, de l’absence de politique coordonnées :> l’Europe...
tracking img