Faut-il redouter les machines ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1158 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Faut-il redouter les machines?

Depuis que les Grecs ont réussi à créer des machines capables de remplacer un homme pour n'importe quel usage que se soit, les hommes ne cessent d'en créer d'avantage en les améliorant chaque fois plus encore. Le mot « machine » vient du grec « mêchanê » et signifie à la fois « ruse » et « machine »; en effet à la base les machines ont été conçu comme une rusede l'homme pour lui permettre sa survie face à la nature. Les machines dont on parle dans le sujet sont donc des appareils inorganiques qui remplacent l'homme pour certains travaux ou qui lui facilitent la tâche dans d'autres; les machines n'ayant pas d'horaires à respecter et ne s'épuisant pas, peuvent travailler rapidement et sans relâche pendant un très grand nombre d'heures, au contraire del'homme. Le fait de redouter les machines signifieraient que l'on doit en avoir peur, les craindre. Or est-il vraiment nécessaire de les redouter? Ne sont-elles pas là au contraire pour faciliter l'existence de l'homme puisque c'est pour cette raison qui les a crée? Faut-il redouter qu'elles aliènent l'homme au lieu de l'aider?

Tout d'abord, on peut dire qu'elles existent seulement pouraméliorer l'existence de l'homme car c'est dans ce but qu'elles ont été crée. En effet, d'après Platon, c'est parce que l'homme est «nu, sans chaussures, ni couverture, ni armes » que Prométhée lui offre la connaissance et l'intelligence technique pour se défendre. Il ne faut donc pas redouter les machines car elles ne sont que la concrétisation de la force et de l'intelligence de l'homme qui saura doncles dominer et les supprimer si besoin s'imposait. Donc elles existent seulement parce que l'homme le souhaite et en sont alors ces esclaves. Il y a donc aucune raison de les craindre car elles sont inoffensives et ne font que respecter les ordres qu'on leur donne si elles sont dotées de capacités qui le leur permet.
De surcroît, d'après Descartes dans le Discours de la méthode, l'homme doit serendre « maître et possesseur de la nature » en connaissant toutes les forces et les actions de tous les corps et les matières qui nous entourent et en s'en servant à notre avantage pour réduire les peines et les incommodités que la vie nous impose. De cette façon, l'homme assurera sa santé, « premier bien et le fondement de tous les autres bien de cette vie ». Ainsi l'utilisation des machinesfaite par les mains de l'homme avec les corps et les matières qui l'entourent peuvent donc permettre à l'homme une meilleure santé qui permettra une meilleure qualité de vie. On peut donc dire que les machines sont utiles à l'homme et ne font que lui faciliter la vie et son existence, surtout que c'est dans pour cette raison qu'elles ont été fabriqués.

Cependant les machines sont quand même àredouter, tant qu'elles peuvent aliéner l'homme aussi bien dans son corps que dans son essence. D'après Heidegger, l'homme n'est plus amené à utiliser des machines pour ses besoins, mais à vivre avec elles; les machines se sont imposées dans la vie quotidienne de l'homme comme utiles et indispensables. En effet, on peut constater que les relations de nos jours, sont plus basées sur du virtuel,comme l'ordinateur ou le téléphone, que sur la réelle présence et concrète de l'autre. Les machines dans ce cas, empêchent l'homme de se déplacer et d'utiliser ses capacités physiques et mentales car il lui suffit d'appuyer sur quelques touches pour être en contact avec l'autre.
On peut aussi parler du travail à la chaine avec les machines peuvent aliéner l'homme à force de le faire reproduire lesmêmes gestes; ce que l'on voit avec l'accroissement du machinisme au 20ème siècle. Marx dit justement que « plus l'ouvrier se dépense dans son travail, plus le monde (…) qu'il crée en face de lui devient puissant, et plus il s'appauvrit en lui même, plus son monde intérieur devient pauvre »; ce machinisme à en effet engendré la séparation du travail intellectuel et manuel et il a produit une...
tracking img