Faut-il rglementer les marchs ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1596 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 avril 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Faut ' il réglementer les marchés ?

La crise financière actuelle, nous montre d’une certaine manière que la réglementation publique est insuffisante voir peu efficace, ce qui signifie que les marchés financiers doivent être plus réglementés. Un marché ne peut fonctionner correctement que si des règles sont mises en place pour encadrer le comportement des acteurs.
Ce sujet s’intéresseà la France de 2000 à nos jours.
Un marché réglementé, est un marché sur lequel se négocient des contrats à terme et d’option. La réglementation est souvent exercée par l’Etat directement ou par l’intermédiaire d’autorités administratives publiques qui peuvent être plus ou moins indépendants.
L’autorité réglementaire a pour objectif l’efficacité économique. L’existence de défaillance dumarché justifie l’intervention publique. L’Etat doit donc par la réglementation influencer sur le comportement des firmes et des acteurs.
La problématique consistera à voir si les marchés français ont besoin d’être plus réglementés pour être plus efficaces.
Dans une première partie nous montrerons que les marchés français ont besoin d’être réglementés, puis dans une seconde partie nousverrons qu’une réglementation trop importante s’avère inefficace.

Jean GADREY, économiste français, explique que la réglementation des marchés est un moyen qui permet de lutter contre le piratage par exemple des CD ou marques, en sanctionnant les fraudeurs. Sans réglementation, les acteurs seraient tentés de prendre des risques, de tricher etc... C’est pourquoi selon GADREY, nous avonsbesoin d’institutions réglementées pour faire respecter les droits de propriété, d’informer les consommateurs etc… (cf. document 5).

Depuis fin 2004, un système de droit à polluer a été lancé en France, puis en Europe. Le principe de ce marché de droit à polluer, est que chaque pays distribue des autorisations d’émission de CO2 à l’industrie. Le but étant de les pousser à investir dansdes procédés visant à réduire ces émissions. Chaque entreprise dispose d’un quota d’émission : ces quotas sont transférables et négociables entre eux, et s’ils dépassent les autorisations reçues, ils doivent en racheter dans ce marché de droit à polluer (mise en place de contrôle).
La mise en place de ce marché permet de réduire la pollution des entreprises au fil des années, en rendant ces droitsà polluer plus chers. (cf. document 3).

Cependant d’autres mesures ont été prises par l’Etat ou les administrations publiques, comme nous le montre le document 4. En effet, le prix relatif, du tabac dans les années 1968 était de 2.1. A ce prix là, les personnes de plus de 15 ans fumaient 4.6 cigarettes par jour.
Or jusqu’en 2006, le prix du paquet de cigarette a presque était multipliépar deux, ce qui a incité les personnes de plus de 15 ans à diminuer leur consommation de cigarettes par jour, car en effet en 2006, ils ne fument que 3.6 cigarettes par jour.
Si nous prenons le cas de l’année 1985, le prix relatif du tabac était de 1.4. A ce prix là, les personnes de plus de 15 ans fumaient plus de 6 cigarettes par jour.
Donc afin de lutter contre le tabagisme, l’Etat a décidéd’augmenter le prix du tabac pour inciter la population a consommé moins. Résultat, lorsque le prix augmente la consommation elle de tabac par jour diminue.
Ce document nous montre que l’offre crée sa propre demande.

Néanmoins, deux analyses vont s’opposer dans la réglementation des marchés.

Certains économistes insistent sur les insuffisances de la régulation naturelle des marchés. John M.KEYNES a mis l’accent sur l’équilibre de sous emploi durable auquel peut aboutir le fonctionnement de l’économie de marché. Dans cette situation, l’intervention régulatrice de l’Etat ne doit pas simplement permettre le fonctionnement de la main invisible, mais doit modifier le fonctionnement de certains marchés ou de l’ensemble du système économique. La régulation vise à inciter les acteurs,...
tracking img