Faut-il un euro faible ou fort?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3047 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 février 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Faut-il un euro faible ou fort ?

En décembre, la Commission européenne s’inquiétait de l’euro trop fort en affirmant que "Une nouvelle appréciation de l'euro pourrait être un sérieux motif de préoccupation pour les économies de la zone euro les plus ouvertes. » Elle a réitéré sa mise en garde début Janvier.
On assiste aujourd’hui à une véritable crise institutionnelle de l’Europe, cetteEurope qui a aujourd’hui plus de 50 ans et le premier sujet mis en avant est bel et bien celui de l’euro. En effet, sa valeur a énormément augmenté. Le 31 décembre 1998: la parité de l'euro avec les anciennes monnaies européennes (deutschmark, lire italienne, franc français...) est arrêtée. Elle correspond à une valeur d'un euro pour 1,1665 dollar. Aujourd’hui l’euro a dépassé les 1.5$. Lapolitique monétaire de la BCE est vivement critiquée.
La France par exemple est favorable a un euro plus faible qui la rend plus compétitive. De plus la balance commerciale en France est déficitaire. L’Allemagne a l’inverse est moins touchée par l’euro fort.
Faut-il un euro faible ou fort ? Un euro faible serait il plus bénéfique à l’économie européenne actuellement ?
L’euro fort possèdeincontestablement de nombreux avantages mais qui ne semble pas être suffisant au vu des vives critiques. En effet, l’euro fort est également un gros problème pour l’économie européenne. Ce qui peut nous amener à nous demander si la politique monétaire de la BCE est adaptée ou si les enjeux ne dépassent pas le débat euro fort/euro faible ?
I. Les avantages d’un euro fort
A. Une amélioration de lacompétitivité
B. Des conséquences positives pour les autres états dans le monde
II. Les inconvénients d’un euro fort
A. Une baisse de la compétitivité prix
B. Des inévitables délocalisations
C. L’euro fort, négatif pour l’économie mondiale
III. Mais alors, quelle politique la BCE doit-elle mener ?
A. Pourquoi un euro fort ?
B. La nécessité d’une politique de changeeuropéenne
C. Il ne faut pas trop accuser l’euro
I. Les avantages d’un euro fort
A. Les principaux avantages pour la zone euro
*Le premier avantage et le plus clair d’un euro fort est celui d’une baisse du coût des importations. En effet, les termes de l’échange sont améliorés. D’autant plus que l’appréciation de l’euro se fait par rapport au dollar et que la grande majorité desmarchandises sont libellées en dollars notamment le pétrole. L’incidence sur l’économie européenne des hausses répétées du cours du pétrole brut entre 2003 et 2006 mais également au début 2008 a ainsi été largement limitée par la force de l’euro. Cet allègement de la facture énergétique que génère cet euro fort a des effets positifs sur les coûts de production donc sur la productivité et lacompétitivité. En effet, l’Europe peut avoir accès à moindre coût à de nouvelles technologies venant des Etats-Unis par exemple augmentant ainsi sa productivité. Quant à la compétitivité prix, elle augmente grâce à de nombreuses économies que peuvent réaliser les entreprises.
*En conséquence de cette diminution des prix des biens de consommation importés et des coûts d’approvisionnement en matièrespremières, une appréciation de l’euro a également comme avantage d’augmenter le pouvoir d’achat des Européens ce qui est favorable à l’activité. En effet, dans les secteurs protégés, c’est à dire non exposés à la concurrence (services aux ménages, aux entreprises, services publics…), l’euro fort a pour conséquence une augmentation des salaires.
*Le deuxième avantage est celui de l’attractivité queconstitue l’euro sur les marchés financiers. Les pays à la recherche de placements vont plutôt se placer sur les marchés européens ce qui favorise l’investissement.
La dépréciation du dollar diminue en effet la valeur des placements effectués dans cette monnaie.
L’euro fort permet également des anticipations positives sur l’évolution des conditions monétaires.. Il est moins nécessaire d’augmenter...
tracking img