Faut-il une vieme republique?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1495 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 octobre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Faut-il une VIème République?

I- Pourquoi faudrait-il une VIème République ?
a. « Une dérive monarchique »

Tout d’abord, beaucoup pensent que suite à De Gaulle et la mise en place de la Vème Constitution française du 4 Octobre 1958, le président de la République est devenu une sorte de « pseudo-monarque ». De Gaulle et son Premier Ministre, Michel Debré, avait qualifié cette constitutioncomme faisant du Président de la République la « clé de voute » du régime. Or, beaucoup considèrent cette clé de voute comme empiétant sur les principes fondamentaux de la République. Mais pourquoi les français pensent-ils cela ? Pourquoi considèrent-ils que la Vème République tend à devenir une pseudo-monarchie ?
Il faut d’abord comprendre que les français gardent en mémoire l’échec désastreux dela IVème République, ce régime censé être un régime parlementaire finit par devenir un régime d’assemblée et ne trouvera donc jamais son point d’équilibre. Il faut aussi prendre en considération les évènements en Algérie, les conséquences graves qu’elle a eue pour la France (une guerre sanglante, le Putsch des Généraux). Arrive à ce moment là Charles de Gaulle qui se présente comme étant lesauveur de la République. Aimé des Français, il va donc se déclarer capable de pouvoir restaurer un régime républicain. Il déclare ainsi le 27 Mai 1958 : « J'ai entamé hier le processus régulier nécessaire à l'établissement d'un pouvoir républicain capable d'assurer l'unité et l'indépendance du pays ».
Lors de la mise en place de cette Vème République, on va parler de « présidentialisation du pouvoir» et de « cohabitation ». Enormément de pouvoirs sont attribués au Président de la République par rapport à la IVème République. Le Président détient maintenant le pouvoir exécutif. La France avait donc besoin à ce moment-là d’un chef de gouvernement fort et qui puisse, grâce à ses nouveaux pouvoirs, remettre la France sur pied.
Ainsi, le Président de la République gagne de plus en plus uneréputation de monarque républicain. Il nomme son Premier Ministre et peut aussi réclamer sa démission. Il a aussi le pouvoir de nomination dans l’autorité judiciaire. Il détient le droit de grâce présidentielle.
Le Président de la République et le Premier Ministre sont très présents dans la vie politique et ce sont eux qui mènent la politique du pays. Le fait que le Président puisse réclamer ladémission de son Premier Ministre montre qu’il est apte à faire pression sur le gouvernement. Le Président possède une immunité présidentielle qui fait donc de lui un « intouchable » et d’après l’article 68 de la Constitution, « le président de la République ne peut être destitué qu'en cas de manquement à ses devoirs manifestement incompatible avec l'exercice de son mandat. » Il est donc impossible quele Président soit destitué sauf en cas de haute trahison.

b. Des institutions et un Parlement qui s’affaiblissent
Malgré le fait que la Vème République offre des institutions et un gouvernement bien plus stables que ceux proposés par la IVème République, on peut remarquer que les institutions françaises sont en train de s’affaiblir. On peut remarquer qu’il y a de plus en plus d’abstentionsaux élections, une multiplication des non-inscriptions sur les listes électorales, une augmentation du vote de refus en faveur des extrêmes politiques et donc d’une dépolitisation. Les français manquent de confiance et sont méfiants à l’égard des dirigeants qui perdent donc leur légitimité. La France rentre donc dans une crise de représentation.
De plus le Sénat parait être une chambreillégitime. Le Sénat n’est pas élu au suffrage universel direct, cette chambre possède beaucoup de pouvoirs et pourtant il n’y a pas d’alternance. Le Sénat que certains trouvent archaïque semble donc être « une anomalie de la démocratie ».
Bien que la Vème République ait survécu longtemps, et bien qu’elle soit en général stable, il ne faut pas oublier que c’est une constitution rigide et difficile à...
tracking img