Fdhfsdg

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1354 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Première journée
Dans ma première journée j’ai du faire un effort pour réussir a me réveiller, je n’imaginais pas que de ce levé a 6 heure du matin étais si dur. Je n’imagine même pas quand le patron se lève a 4heure du matin.
Quand je suis arrivé a la pâtisserie vers 7heure du matin, encore un peu endormie, je vis que je devais rentrée par la porte sur le côter car le magasin estfermée a cette heure la. Une fois après je vis tous les cuisinier en train de faire toute sorte de patisserie. Après j’ai donc dit bonjours a tous le monde.
Après j’ai du prend un tablier, mais pas de bol, celui que j’ai pris étais 2fois trop grand. J’ai du donc en reprendre un qui étais encore grand mais cette fois, il étais pas trop grand pour moi. Après quand je fus habillé uncollègue me donne des tartelettes a dorer de miel avec un pinceau. J’ai appris qu’il y as un technique spéciale pour les dorer, il faut soigneusement donner des petite pichenette avec le pinceau, j’ai aussi remarquer que les pinceaut étais pointus pour les mettre dans le trou du manche de la casserole comme sa le pinceau ne se coller pas a l’intérieur de la casserole. Ce qui est très bête mais aussitrès ingénieux.
Après j’ai fais la même chose mais cette fois avec un fraisier, mais cette fois il fallais étaler le pinceau et non tapoter. Puis après j’ai fais un gateau ou il fallais placer des bout de chocolat en bierre et recouvrire tous le gateau comme sa pour pas qu’on voit l’intérieur du gateau qui étais enfaite une mousse au chocolat.
Puis après sa j’ai fais de la pâte aPizza et à l’aide d’un moûle j’ai tous découper, cela a fais environ 100petite pizza. Après j’ai du mettre de sauce bolognaise dedans qui étais très bonne vue qu’on as le droit de goûter, puis on as rajouter ¼ d’olive a chaque fois.
Bilan :
Cette journée étais très instructive même si, ce que j’ai fais se répéter très souvent mais ce n’étais pas le plus dur car c’est fatiguant d’être souventdebout a très peu bouger.
Mais tous cela c’est passer dans la bonne humeur et on rigolais bien.

-3-
Deuxième journée

Cette fois c’étais beaucoup plus facile de ce lever mais encore un peu difficile.
Cette fois je suis arriver un peu en avance dans les 6heure 50.
Ce qui ma le plus étonner dans cette journée c’est que c’étais le jours ou on faisait le chocolat. Le chocolat se fais dans lesous sol et il y as juste une personne qui reste la bas a faire les chocolat. Vue qu’il y avais des chose plutot difficiles a faire j’ai du aider celui qui faisait le chocolat. Il ma tous d’abord montrer les moules qu’il y avais et sa ma surpris quand j’ai vu les 150moules devant moi, mais le plus étonnant dans l’histoire c’est que j’ai du les néttoyer !
Il ma donc donner du coton pourles nettoyer et il ma appris qu’il ne fallais rien rentrée qui pouvais rayer le moule car il y as un produit spéciale qui fais briller le chocolat, et cela rend le moule très fragile et sa coûte très chère après il ma donc dit que si il ne brillait pas il ne pourrais pas vendre les chocolat.
Après j’ai vu la machine ou on faisait le chocolat, et il y avait 10kilo de chocolat a 40° dans lamachine, un vrai bohneure pour les yeux et pour la bouche.
J’ai aussi vu les pot de chocolat pralinés qu’il fais fondre et qu’il sers a peindre les chocolat, le plus marrant c’est qu’on croirait que c’est des pot de peintures au lieu de chocolat.
J’ai encore fais des pizza mais cette fois si au poivron.
Bilan :
Je n’ai pas fais beaucoup de chose dans cette journée car lesmoules sont très long a nettoyer donc pour moi cette journée étais la moins bien de la semaine.
Troisième journée :
Je ne vous parle pas du réveille car cette fois ci je n’ai eu aucun problème. Je suis arriver pile a l’heure.
Et comme je pensais j’ai du encore néttoyer les moules, environ 2heure d’ennuie après le patron me dit que je vais l’aider a faire des chocolat....
tracking img