Feefe

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (462 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 mars 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Yannick, 48 ans, de Pavillon-sous-Bois
«J’étais conducteur de métro et j’adorais mon métier. Il me manque. J’ai eu les premiers symptômes à l’âge de 22 ans. Je suis en fauteuil roulant depuis 10ans, les sept premières années en manuel et depuis trois ans en électrique. Je prends tout ce qu’une journée peut m’apporter de bien. Je laisse le moins bien. Je suis arrivé à la résidence deCourcouronnes depuis un an, je suis bien entouré ici. C’était devenu dangereux de rester seul chez moi, les chutes me faisaient peur et j’étais incapable de me lever. Je suis conscient que je repartirai ducentre “les pieds devant”. Mon avenir est ici». Refusant l’inactivité, Yannick assiste à tous les conseils municipaux de Courcouronnes. Il s’investit dans la vie locale pour améliorer l’accessibilité de laville aux handicapés. «Je ne voulais pas rester à ne rien faire. Je me suis promené en ville. J’ai rencontré le maire, il m’a écouté. Il y a eu des améliorations, mais il reste beaucoup à faire,notamment dans les transports en commun. Je suis prêt à faire des démonstrations aux élus de l’Essonne pour leur montrer les difficultés que les personnes en fauteuil rencontrent au quotidien. Je veuxêtre utile à la collectivité et surtout rester en contact avec elle».
Pilar, 47 ans, originaire du Loiret.
«J’avais 30 ans quand j’ai su que j’étais atteinte de sclérose en plaques. C’est une ponctionlombaire qui a permis le diagnostic. Tout a commencé par des troubles de la vision. J’avais près d’une poussée par an. Je suis en fauteuil roulant depuis 10 ans. Et une fois que l’on est assis dedans,on ne s’en relève jamais !». Pilar est au centre depuis l’ouverture. Elle est heureuse ici car la présence 24h sur 24 du personnel la rassure. «C’est très sécurisant d’habiter à la résidence. Je visau jour le jour. J’ai peu de famille et chez moi j’habitais toute seule. Si je tombais par terre, il fallait attendre un visiteur… et cela pouvait durer plusieurs heures. J’ai très mal vécu la...
tracking img