Feige sein gilt nicht

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (723 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Définition, mesure mobilité sociale et limites des tables de mobilité

Définition mobilité sociale
Les sociétés démocratiques modernes se définissent par une hiérarchie de fait et non de droit,autrement dit les statuts sociaux ne sont pas héritées mais acquis. De fait, la mobilité sociale qui se définit comme la capacité d'un individu à changer de position sociale est un phénomène courant.On distingue plusieurs types de mobilité sociale : la mobilité intergénérationnelle se définit comme le changement de position d'un individu par rapport à ses parents, la mobilité intragénérationnellequi représente le changement de position sociale au cours de l'existence d'un individu.
Mesure de la mobilité sociale
Cependant, toute mobilité sociale n'est pas synonyme d'ascension sociale(mobilité ascendante), en effet, la mobilité peut être descendante lorsque l'individu accède à une position sociale inférieure.
Pour mesurer le phénomène de mobilité sociale, les chercheurs utilisent desdonnées d'enquête et construisent des tables de mobilité en fonction de la position sociale relative intergénérationnelle, soit à travers des tables de destinée qui montrent le devenir des enfantsd'individus appartenant à telle ou telle PCS (par exemple, en 2003, sur 100 fils d'agriculteurs, 22 étaient agriculteurs et 37 étaient ouvriers) soit des tables de recrutement qui montrent l'originesociale des personnes interrogées (par exemple, en 2003, sur 100 agriculteurs actifs, 88 avaient un père agriculteur et 7 avaient un père cadre).
Les données situées dans la diagonale de ces tablessymbolisent la réalité de l'immobilité sociale, soit l'hérédité sociale ou l'autorecrutement.

Enjeux et determiannts de la MS

Les facteurs structurels
Ces facteurs renvoient à la question de lafécondité différentielle entre groupes sociaux et permet d'expliquer que les catégories sociales qui ont un plus haut taux de fécondité engendrent donc plus d'enfants et ces derniers ne trouvent pas...
tracking img