Femmes dans les liaisons dangereuses

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2408 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
LES

LIAISONS
DANGEREUSES

Lexique:
1.Introduction
2.éducation des jeunes filles
3.mariage
4.relation mère-fille
5.réflexion sur l'éducation des femmes de Laclos (moi)
-La femme est naturellement égale à l'homme
-Dans sa situation d'infériorité la femme est obligée de compenser son manque de force par la ruse
-hypocrisie des femmes (Merteuil)
6.le libertinage féminin (moi)
7.lesfemmes selon Valmont (camille)
8.condition féminine vue par les femmes du roman (camille)
9.Injustice hommes-femmes (camille)
10.Conclusion
11.sources

Introduction:
Les femmes occupent une place très importante dans "Les liaisons dangereuses", elles dominent en quelque sorte le roman. On peut le voir avec la répartition des personnages, cinq femmes écrivent pour seulement deux hommes. Laclosnous montre cinq types de femmes de différentes générations dans la société:
Tout d'abord, Cécile représente la jeune fille innocente qui sort du couvent. Ensuite, sa mère Madame De Volanges est la femme mariée. Puis, la Présidente de Tourvel, qui est une femme fidèle, vertueuse et prude. Vient ensuite Madame de Rosemonde qui est la plus âgée de toutes. Et enfin, la Marquise De Merteuil, un despersonnages les plus importants du roman, théoricienne du libertinage féminin, elle est la femme-maîtresse et la maîtresse-femme.
Au XVIIIème siècle, selon Laclos, les femmes étaient comparées à des esclaves. Ils défendaient leurs droits, c'est pourquoi il a écrit un traité sur l'éducation des femmes, il y écrit: "Partout ou il y a esclavage, il ne peut y avoir éducation; dans toute société, lesfemmes sont esclaves; donc la femme sociale n'est pas susceptible d'éducation".
Dans "Les liaison dangereuses", Laclos dénonce l'inégalité hommes/femmes, le manque d'éducation des jeunes filles, les mariages de convenance, ainsi que le statut du sexe faible de sa société.
Comment l'auteur nous montre-t-il à travers "Les liaisons dangereuses" que c'est un roman de femmes, de la condition féminineet de l'univers féminin?

L’éducation des jeunes filles :
A travers son œuvre, Laclos montre la manière dont étaient éduquées les jeunes filles de son siècle. Elles recevaient leur éducation parfois à la maison, mais le plus souvent elles étaient envoyées dans des couvents. L’auteur dénonce les dégâts créés par l’éducation qu’elles reçoivent au couvent. Selon lui, il s’agit plutôt d’un manqued’éducation. En effet, être instruit ne signifie pas seulement avoir acquis des connaissances, c’est surtout savoir porter ses propres jugements et avoir un esprit critique, c’est-à-dire ne pas croire tout ce qu’on nous dit et vérifier lorsqu’on nous avance quelque chose. La formation reçue dans un cloître concernait surtout l’apprentissage des travaux domestiques ainsi que des connaissancesreligieuses ( le catéchisme) et l’enseignement de quelques connaissances importantes, comme être capable de lire »les Saintes écritures » et écrire. Le but du couvent est en fait de tenir les jeunes filles à l’écart des tentations de monde. Les connaissances et les aptitudes acquises : être fidèle, obéissante, tranquille et dévote ne les préparaient pas et ne leur suffisaient pas pour la viemondaine.
On le voit bien à travers la naïveté de Cécile lorsqu'elle sort du couvent. "Sans doute on ne lui a pas bien appris dans son couvent, à combien de périls divers est exposée la timide innocence, et tout ce qu'elle a à garder pour n'être pas surprise." Dit Valmont dans la lettre 96.
Naïve, elle ignore tout de la vie extérieure.Sa mère l’a fait sortir du couvent à l’âge de 15 ans. Elle apprend àjouer de la harpe avec un professeur privé, le Chevalier Danceny dont elle tombera amoureuse. Lorsque celui-ci n’est plus là, Cécile s’ennuie et n’a plus personne à qui parler. La harpe est donc la seule distraction qu’elle a et ce n’est pas de cette manière qu’elle va s’instruire. Cécile ne possède pas ces qualités et par la suite fera tout ce qu’on lui dit de faire. La Marquise de Merteuil va...
tracking img