Femmes et l'ecriture

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1017 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 août 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L'École de Lyon est au XVIe siècle un groupe de poètes ayant les mêmes inspirations, dont les principaux membres étaient Maurice Scève, Louise Labé, et Pernette du Guillet.
Groupés à Lyon, un des centres intellectuels les plus animés du XVIe siècle, ils discutent de poésie dans des salons. Ils sont inspirés par le Platonisme (Platon inspire leurs idées mystiques sur l'amour, instrument deconnaissance et de sagesse) et par le Pétrarquisme (Pétrarque leur donne, par des sonnets, l'exemple d'une poésie à la fois précieuse et passionnée).
Marceline Desbordes-Valmore (1786-1859) s’inscrit comme un cas exceptionnel dans le paysage poétique français. C’est une des rares femmes poètes a avoir bénéficié d’une reconnaissance de son vivant, et à s’être inscrite - sur le mode mineur - dansl’histoire littéraire. Contem¬po¬raine de Lamartine et de Baudelaire, elle participe du renouveau romantique de la poésie française, où elle occupe une place à part (Sainte-Beuve) due à sa situation de femme, mais aussi à sa for¬mation et à sa culture a-typiques, marquées par le théâtre. Elle vécu à Lyon en trois périodes de sa vie et s’est explicitement référée au modèle de Louise Labé, pour définir saplace et sa voix.
Le spectre de Laure
Au-delà de quelques exceptions retenues par les manuels scolaires, comme Marie de France, Louise Labé, Marceline Desbordes-Valmore ou Anna de Noailles -des femmes rebelles ou des aristocrates très cultivées-, il n’était pas dans les prérogatives des femmes d’écrire, « elles étaient peu préparées à une indépendance de sensation et n’avaient pas pour laplupart une maîtrise de la langue suffisante pour composer des poèmes », explique M.-C. Bancquart, poète et professeur en littérature. C’est dans le rôle de muse, d’objet idéal et de fantasme que les femmes ont brillé dans la poésie.
« Il a fallu du temps pour désamorcer les clichés »
A l’origine, il y a la Laure de Pétrarque. Adulé et imité sans relâche par les poètes français de la Pléiade, leCanzoniere du célèbre italien – XIVe siècle- érigeait la femme aimée au rang de déesse, créature immatérielle, dénuée de voix. De Laure naissent les icônes de la poésie française, l’Olive de Du Bellay, l’Hélène de Ronsard, jusqu’à Elsa Triolet, célèbre compagne et muse d’Aragon. « Les poètes ont créé ce mythe de la femme idéale, à aimer et à admirer, et il a fallu du temps pour désamorcer ces clichés», analyse J.-P. Siméon, poète et dramaturge président du Printemps de poètes. Pour M.-C. Bancquart, « les femmes elles-mêmes ont mis du temps à comprendre que la poésie n’était pas une confession ou des sentiments mis en vers, mais un travail sur la langue rigoureux. »
Ce sont pourtant des égéries d’artistes du début du XXe siècle qui ont favorisé le réveil des mentalités, nous dit J.-P. Siméon :« Dans leur rébellion anticonformiste et antibourgeoise, les Dadaïstes et les Surréalistes ont favorisé l’émergence de femmes intellectuelles, comme Gala, muse de Salvador Dali, ou Elsa Triolet qui était elle-même écrivain, Joyce Mansour, ou encore Gertrude Stein aux Etats-Unis. André Breton revendiquait l’union libre et la reconnaissance de la sexualité féminine ». Des idées qui prennent del’ampleur dans les années 60 où quelques femmes s’emparent de la rime et du vers pour s’affirmer et s’émanciper.

Y a-t-il une écriture féminine ?
Les poètes françaises ne veulent pas de ce débat, voire s’en offusquent. Pourtant Jean-Pierre Siméon, poète et agrégé de lettres modernes, remarque que la question se pose encore chez ses consoeurs américaines ou anglaises : « Il y a un partage clairentre celles qui refusent cette catégorisation et celles, dans le monde anglo-saxon, qui revendiquent un apport spécifique des femmes à la poésie. Des chercheuses nord-américaines féministes. » Evelyn Accad, Professeur émérite de littérature à l’Université de l’Illinois (USA), confirme : « Je pense que le langage de la femme diffère de celui de l'homme, c’est un sujet qui a été développé par...
tracking img